Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Léon Casgrain

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Léon Casgrain

Léon Casgrain

(1892-1967)

 

Biographie

Né à Rivière-Ouelle, le 13 août 1892, fils de Joseph-Raymond Casgrain, cultivateur et juge de paix, et d'Anaïs Élisa Casgrain.

Fit ses études au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et à l'Université Laval.

Admis au Barreau de la province de Québec le 12 juillet 1916. Exerça sa profession à Québec au cabinet des avocats Louis-Alexandre Taschereau, Ferdinand Roy, Lawrence Arthur Cannon et Georges Parent, député à la Chambre des communes, puis sénateur. S'établit à Rivière-du-Loup en 1920. S'associa par la suite à Charles-Adolphe Stein et Ernest Lapointe, député à la Chambre des communes de 1904 à 1941, ainsi qu'à Louis-Philippe Lizotte et Marc Stein. Créé conseil en loi du roi le 6 octobre 1926. Avocat de la couronne et substitut du Procureur général pour le district de Kamouraska. Bâtonnier du Barreau du Bas-Saint-Laurent du 1er mai 1935 au 1er mai 1936.

Fut président de l'Association de la jeunesse libérale. Élu député libéral dans Témiscouata en 1927. Réélu dans Rivière-du-Loup en 1931, en 1935, en 1936, dans Kamouraska-Rivière-du-Loup en 1939, puis dans Rivière-du-Loup en 1944. Défait en 1948. Orateur suppléant du 29 avril au 10 juillet 1936. Assermenté ministre sans portefeuille dans le cabinet Godbout le 8 novembre 1939. Procureur général dans le même cabinet du 10 juin 1942 au 30 août 1944. Nommé juge à la Cour supérieure pour les districts de Québec et Rivière-du-Loup le 9 septembre 1948.

Décoré de la médaille d'or du gouverneur général et récipiendaire des prix Roy et Tessier en 1916. Directeur de la St. Lawrence Furniture Co. Membre du Club de réforme de Québec et de Montréal, du Club de la garnison et des Chevaliers de Colomb.

Décédé à Rivière-du-Loup, le 5 novembre 1967, à l'âge de 75 ans et 3 mois. Inhumé dans le cimetière de la paroisse Saint-Patrice, le 9 novembre 1967.

Arrière-petit-fils de Charles-Eusèbe Casgrain. Petit-neveu de Charles-Alphonse-Pantaléon Pelletier. Petit-cousin de Thomas Chase Casgrain. Neveu de Charles-A. Gauvreau, député à la Chambre des communes de 1897 à 1924.

Date de mise à jour de la biographie : Décembre 2008

Archives