Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > René Chaloult

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

René Chaloult

(1901-1978)

 

Biographie

Né dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 26 janvier 1901, fils de B.-René Chaloult, marchand, et d'Eugénie Roy.

Étudia chez les Sœurs du Bon Pasteur à Québec et au Séminaire de Québec. Licencié en philosophie et en droit de l'Université Laval. Diplômé en littérature française de l'École normale supérieure. Admis au Barreau de la province de Québec le 10 janvier 1927. Créé conseil en loi du roi le 19 décembre 1941.

Exerça sa profession à Québec avec Mes Marie-Louis Beaulieu et Guy Hudon, et plus tard au cabinet Chaloult et Hudon. Nommé avocat de la Commission des écoles catholique de Québec le 28 septembre 1936.

Élu député de l'Union nationale dans Kamouraska en 1936. Avec un groupe de dissidents de l'Union nationale, fonda le Parti national le 26 juin 1937. Élu député libéral indépendant dans Lotbinière en 1939. Fit partie du caucus du Parti libéral en 1940 et en 1941. Accusé de s'être opposé à la conscription obligatoire, subit son procès le 6 juillet 1942 et fut acquitté le 3 août 1942. Appuya le Bloc populaire canadien de 1942 au 3 février 1944, date de son exclusion de ce parti. Réélu député indépendant dans le comté de Québec en 1944 et en 1948. Candidat nationaliste défait en 1952. De nouveau défait comme candidat indépendant dans Jonquière-Kénogami en 1956.

Publia ses Mémoires politiques (1969). Président de la Société des études juridiques de Québec. Citoyen honoraire de Madawaska en 1951. Décoré de la médaille d'argent par le Mouvement national des Québécois (MNQ) en 1973. Directeur de la Ligue d'action nationale. Membre de la Société Saint-Jean-Baptiste.

Décédé à Québec, le 20 décembre 1978, à l'âge de 77 ans et 11 mois. Inhumé dans le cimetière de Kamouraska, le 11 juin 1979.

Avait épousé à Québec, dans la paroisse Saint-Dominique, le 4 août 1932, Jeannette Beaubien, fille de J.-Isaïe Beaubien, industriel, et d'Anna Marie Amyot.

Date de mise à jour de la biographie : Novembre 2014

Archives