Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > François Cloutier

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

François Cloutier

(1922-2016)

 

Biographie

Né à Québec, le 4 avril 1922, fils de Jean-Baptiste Cloutier, agronome, et d'Anne-Marie Tousignant.

Étudia au Collège des Jésuites à Québec. Obtint un doctorat en médecine de l'Université Laval en 1948. Licencié du Conseil médical du Canada en 1948. Diplômé en neurologie en 1949 et en psychiatrie en 1952 de la Faculté de médecine de Paris. Obtint un certificat d'études supérieures en ethnologie de l'Université de la Sorbonne en 1952 et un certificat en psychiatrie du Collège royal des médecins du Canada en 1954. Fut nommé Fellow du Collège royal des médecins du Canada en 1954, de l'American Psychiatric Association en 1956, de la Royal Society of Medicine de Londres et de l'American Ortho-Psychiatric Association en 1962.

Assistant étranger à l'Hôpital de la Salpêtrière, à Paris, en 1948 et en 1949, et à l'hôpital Sainte-Anne de 1949 à 1952. Psychiatre à l'Hôpital Saint-Jean-de-Dieu et à l'Institut Albert-Prévost à Montréal de 1953 à 1955. Consultant à l'Hôpital des Anciens Combattants à Montréal de 1953 à 1962 et à la Clinique d'aide à l'enfance. Chargé de la section de psychiatrie et de l'enseignement clinique de 1955 à 1960, puis médecin consultant à l'Hôpital Notre-Dame à Montréal. Assistant-professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal de 1953 à 1961. Directeur général de la Fédération mondiale pour la santé mentale à Genève (Suisse) de 1962 à 1966.

Membre du Collège des médecins-chirurgiens de la province de Québec en 1948, de la Société médicale de Montréal en 1953, de la Canadian Psychiatric Association en 1953, de l'American Psychiatric Association en 1953, de l'Association des médecins de langue française en 1956, de l'Association de psychiatrie de la province de Québec en 1957, de la Fédération mondiale pour la santé mentale en 1957, de la Royal Society of Medicine de Londres en 1961, de la Société internationale de psychopathologie de l'expression de Paris, de l'American Ortho-Psychiatric Association, de la Société de la croix-marine de France en 1963 et de l'International Psychiatric Committee de New York en 1964. Participa aux réunions sur les tensions internationales à Washington en 1963 et sur les problèmes économiques en Asie du Sud-Est à Kuala-Lumpur en 1964. Organisa des conférences internationales sur l'industrialisation à Berne en 1964 et sur l'éducation à Bangkok en 1965. Participa au projet de la série éducative Radio-Collège en 1955 et fut animateur de l'émission Un homme vous écoute à Radio-Canada en 1966.

Élu député libéral dans Ahuntsic en 1970. Réélu dans L'Acadie en 1973. Ministre des Affaires culturelles dans le cabinet Bourassa du 12 mai 1970 au 2 février 1972 et du 21 février au 13 novembre 1973, ministre de l'Immigration du 29 octobre 1970 au 15 février 1972, ministre de l'Éducation du 2 février 1972 au 31 juillet 1975, ministre des Affaires intergouvernementales du 31 juillet 1975 au 12 octobre 1976, date de sa démission du cabinet. Vice-président de l'Agence de coopération culturelle et technique en 1975. Nommé délégué général du Québec à Paris le 29 septembre 1976, son siège de député devint vacant à son entrée en fonction le 4 octobre suivant. Occupa ce poste jusqu'en février 1977.

Reprit l'exercice de sa profession de médecin psychiatre à Paris, puis devint chef du service de médecine psychosomatique à l'Institut de psychiatrie La Rochefoucauld à Paris. Retraité en 1990, se consacra à la sculpture du bronze.

Auteur de L'enjeu, mémoires politiques, 1970-1976 (1978), de La médecine verticale - plaidoyer pour un humanisme médical (2010) et de plusieurs ouvrages et articles dans le domaine de la psychiatrie.

Décoré du grade de commandeur du Mérite national français, de chevalier des Palmes académiques et de chevalier des Arts et des lettres. Reçut le prix René-Chaloult en 2005 et le Prix Richelieu Senghor 2011 le 6 décembre 2011.

Décédé en France, le 23 mars 2016, à l'âge de 93 ans et 11 mois.

Avait épousé en premières noces, à Versailles (France), le 28 juillet 1953, Solange Renée Hollinger, fille de René Hollinger; puis, en secondes noces, à Montréal, le 15 septembre 1976, Hélène Daignault, fille de Marcel Daignault, photographe.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2016

Archives

Émission Mémoires de députés