Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Omer Côté

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Omer Côté

(1906-1999)

 

Biographie

Né à Montréal, le 13 janvier 1906, fils de Joseph-Arthur Côté, négociant, et de Marie-Anna Létourneau.

Fit ses études à l'École Querbes à Outremont, au Collège Sainte-Marie à Montréal, au Séminaire de Saint-Hyacinthe et à l'Université de Montréal. Admis au Barreau de la province de Québec le 8 juillet 1929.

Exerça sa profession à Montréal de 1932 à 1956. Pratiqua seul jusqu'en 1932 et fut associé à son frère, Damase Côté, de 1932 à 1948.

Échevin du quartier Ville-Marie au conseil municipal de Montréal du 15 décembre 1936 au 9 décembre 1940. Candidat de l'Union nationale défait dans Montréal–Saint-Jacques à l'élection partielle du 23 mars 1942. Élu député de ce parti dans la même circonscription en 1944. Réélu en 1948 et en 1952. Fut secrétaire de la province dans le cabinet Duplessis du 30 août 1944 au 14 mars 1956. Son siège devint vacant le 14 mars 1956 à la suite de son accession à la magistrature.

Juge à la Cour des sessions du district de Terrebonne du 25 mars 1956 au 13 janvier 1976. Fut président de la Conférence des juges du Québec pendant quatre ans.

Créé conseil en loi du roi le 31 août 1944. Titulaire d'un doctorat honorifique en droit de l'Université Laval et en sciences sociales, économiques et politiques de l'Université de Montréal. Membre honoraire du Barreau de Port-au-Prince (Haïti). Membre du Club Renaissance, du Cercle universitaire, de la Société Saint-Jean-Baptiste, de la Société Saint-Vincent-de-Paul, de la Société Pro-Musica et de la Palestre nationale. Fondateur et membre de la société théâtrale L'Aiglon. Créé chevalier de l'Ordre du Saint-Sépulcre en 1945. Chevalier du Bien public de France. Reçut la croix d'or de l'Ordre papal de Saint-Jean-de-Latran, la croix de Galilée et la croix de Jérusalem. Membre de la Noble Association des chevaliers pontificaux en 1947. Membre du College of Handicraft Teachers de Manchester en Angleterre. Décoré de la rosette d'officier de l'Ordre latin en 1951 et de la rosette d'officier d'académie du ministère de l'Éducation nationale du gouvernement français en 1955.

Décédé à Montréal, le 15 juin 1999 à l'âge de 93 ans et 5 mois.

Avait épousé, à Montréal, dans la paroisse L'Immaculée-Conception, le 7 avril 1931, Gabrielle Brouillette, fille de Frédéric Brouillette, ingénieur mécanicien, et d'Antoinette Lajoie.

Date de mise à jour de la biographie : Janvier 2009

Archives