Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Alexandre Dufresne

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Alexandre Dufresne

(1818-Décédé en ou après 1877)

 

Biographie

Né à Beloeil, le 20 avril 1818, puis baptisé le 21, dans la paroisse Saint-Mathieu, sous le prénom d'Alexandre-Octave, fils de Jean-Baptiste Dufresne, forgeron, et d'Ursule Poirier.

Marchand, s'établit à Christieville (Iberville). Fut un des dirigeants de l'Institut canadien de l'endroit. En 1860, avec, entre autres, Félix-Gabriel Marchand, participa à la fondation du Franco-Canadien de Saint-Jean-sur-Richelieu. Membre du Club Saint-Jean-Baptiste de Montréal, créé en 1864 ou en 1865, mit sur pied une section de ce club dans la circonscription d'Iberville. Publia, en mars 1867, sa correspondance avec l'évêque de Saint-Hyacinthe, Mgr Charles La Rocque, sur la question de la Confédération.

Maire d'Iberville de 1858 à 1860, en 1873 et en 1874 et de 1875 à 1877. Élu député d'Iberville en 1861. Réélu en 1863. Rouge, s'opposa au projet de Confédération. Son mandat prit fin avec l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Candidat libéral défait dans Iberville aux élections de l'Assemblée législative et de la Chambre des communes en 1867.

Décédé en ou après 1877. Avait épousé dans la paroisse de Sainte-Mélanie, le 17 octobre 1843, Élizabeth Favelin, fille de Sébastien Favelin, officier français, et de Marguerite Ginguet.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009