Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Pierre Fortin

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
Pierre Fortin

Pierre Fortin

(1823-1888)

 

Biographie

Né à Verchères, le 14 décembre 1823, fils de Pierre Fortin, charpentier, et de Marie-Anne-Julie Crevier dit Duvernay.

Fit ses études au Collège de Montréal et à l'Université McGill à Montréal. Reçu médecin en 1845.

Exerça sa profession à La Prairie de 1845 à 1847. Médecin volontaire à Grosse-Île lors de l'épidémie de typhus en 1847 et en 1848. Commandant d'un escadron de cavalerie lors des émeutes à Montréal en 1849. Magistrat chargé de l'application des lois sur les pêcheries pour le Bas-du-Fleuve et les côtes du golfe du Saint-Laurent de 1852 à 1867. Commanda les goélettes La Canadienne et Napoléon III.

En vertu du double mandat, fut élu sans opposition député conservateur dans Gaspé à l'Assemblée législative en 1867 et en 1871, et à la Chambre des communes en 1867 et en 1872. Son siège devint vacant lors de sa nomination au Conseil exécutif, puis fut réélu sans opposition à l'élection partielle du 7 avril 1873. Commissaire des Terres de la couronne dans le cabinet Ouimet du 27 février 1873 au 7 septembre 1874, date de sa démission à la suite du scandale des Tanneries. Ne s'est pas représenté au fédéral en 1874. Réélu aux élections provinciales de 1875. Nommé orateur de l'Assemblée législative le 4 novembre 1875, démissionna de ce poste le 9 novembre 1876, en raison de la contestation de son élection qui fut d'ailleurs annulée le 7 mars 1877. Réélu à l'élection partielle du 2 juillet 1877. Ne s'est pas représenté aux élections provinciales de 1878. Élu à la Chambre des communes aux élections de 1878. Réélu sans opposition en 1882. Nommé sénateur de la division de Kennebec le 13 mai 1887.

Publia plusieurs rapports officiels de ses voyages sur le Saint-Laurent. En 1862, entreprit la rédaction d'une série de descriptions de plus de 80 animaux marins et d'oiseaux inventoriés dans le Bas-du-Fleuve et le golfe du Saint-Laurent. Collabora au journal La Minerve. Fit don à l'Université Laval de son musée de zoologie en 1873. Cofondateur et président de la Société de géographie de Québec en 1878 et en 1879.

Décédé en fonction à La Prairie, le 15 juin 1888, à l'âge de 64 ans et 6 mois. Inhumé à La Prairie, dans l'église de La Nativité de la Sainte-Vierge, le 19 juin 1888. Était célibataire.

Neveu de Ludger Duvernay.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009