Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Yves Gabias

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Yves Gabias

(1920-2002)

 

Biographie

Né à Montréal, le 8 décembre 1920, fils de Joseph-Maurice Gabias, courtier d'assurances, et d'Yvonne Bariteau.

Fit ses études à l'École Sainte-Cunégonde à Montréal, au Collège de Montréal, au Collège Brébeuf et à l'Université de Montréal. Admis au Barreau du Québec en juillet 1944.

Commentateur à la station radiophonique CHLN et collaborateur aux journaux La Chronique et Le Nouvelliste de 1940 à 1949. En 1944 et en 1945, pratiqua le droit dans le cabinet Raymond, Langlois et Bissonnette de Montréal et devint le secrétaire particulier de Maxime Raymond, député fédéral et chef du Bloc populaire. Pratiqua également le droit à Trois-Rivières de 1945 à 1959. Coroner adjoint et juge municipal adjoint de Trois-Rivières ainsi que procureur de la Commission des liqueurs du Québec à Trois-Rivières, à Champlain et à Maskinongé en 1948. Secrétaire conjoint de la Commission de refonte des lois d'assurance de la province de Québec en 1950. Conseiller juridique de la Régie des loyers dans les cités de Trois-Rivières, Cap-de-la-Madeleine, Louiseville et Nicolet de 1951 à 1953. Substitut du Procureur général pour le district de Trois-Rivières de 1955 à 1959. Nommé juge à la Cour des sessions de la paix à Trois-Rivières en décembre 1958, démissionna le 24 février 1960. Retourna à l'exercice de sa profession jusqu'en 1969. Retraité en 1991.

Élu député de l'Union nationale dans Trois-Rivières en 1960. Réélu en 1962 et en 1966. Secrétaire de la province dans les cabinets Johnson et Bertrand du 16 juin 1966 au 10 octobre 1968. Ministre des Institutions financières, Compagnies et Coopératives dans le cabinet Bertrand du 10 octobre 1968 au 29 avril 1969. Ministre de l'Immigration dans le même cabinet du 3 décembre 1968 au 28 mars 1969. Démissionna le 29 avril 1969 lors de son accession à la magistrature. Juge à la Cour provinciale à Trois-Rivières du 30 avril 1969 au 8 décembre 1990.

Membre de la Chambre de commerce de Trois-Rivières. Président du Club Richelieu. Membre du Comité de l'oeuvre des terrains de jeux. Créé conseil en loi de la reine le 26 janvier 1955.

Décédé à Trois-Rivières le 25 mars 2002, à l'âge de 81 ans et 3 mois. Inhumé au cimetière Saint-Michel de Trois-Rivières.

Avait épousé à Trois-Rivières, le 18 octobre 1947, Monique Fugère, fille d'Aldéric Fugère, marchand, et de Marie-Louise Fugère.

Père d'André Gabias.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009

Archives