Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Onésime Gagnon

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

Onésime Gagnon

(1888-1961)

 

Biographie

Né à Saint-Léon-de-Standon, le 23 octobre 1888, fils d'Onésime Gagnon, marchand, et de Julie Morin.

Étudia au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et à l'Université Laval à Québec. Étudia deux ans à Oxford, en Angleterre. Admis au Barreau de la province de Québec le 8 juillet 1912.

Exerça sa profession à Québec, au cabinet des avocats Fitzpatrick, Dupré et Parent, puis avec Edgar Champoux, André Gagnon et Claude Gagnon. Créé conseil en loi du roi le 26 novembre 1924. Annonça le 27 août 1936 qu'il quittait la pratique du droit pour se consacrer à sa carrière politique. Bâtonnier du Barreau de Québec en 1937. Professeur agrégé à la Faculté de droit de l'Université Laval de 1942 à 1944, puis professeur titulaire de 1944 à 1958. Chargé de cours à la Faculté des sciences sociales de 1944 à 1958. Nommé professeur émérite à la Faculté de droit en 1958. Membre du conseil d'administration de l'Université Laval de 1951 jusqu'à son décès.

Élu député conservateur à la Chambre des communes dans Dorchester en 1930. Candidat défait à la direction du Parti conservateur de la province de Québec en 1933. Nommé membre du Conseil privé le 30 août 1935. Ministre sans portefeuille dans le cabinet Bennett du 30 août au 23 octobre 1935. Défait à l'élection fédérale de 1935. Élu député de l'Union nationale à l'Assemblée législative dans Matane en 1936. Ministre des Mines, de la Chasse et des Pêcheries dans le cabinet Duplessis du 26 août au 15 décembre 1936, puis ministre des Mines et des Pêcheries du 15 décembre 1936 au 8 novembre 1939. Réélu en 1939, en 1944, en 1948, en 1952 et en 1956. Trésorier de la province du 30 août 1944 au 28 novembre 1951, puis ministre des Finances de cette date jusqu'au 27 janvier 1958. Démissionna comme député de Matane le 24 janvier 1958. Lieutenant-gouverneur de la province de Québec du 14 février 1958 jusqu'à son décès.

Reçut plusieurs doctorats honoris causa en droit : de l'Université Laval en 1939, du Collège Bishop's en 1946, de l'Université de Montréal en 1948 et de l'Université McGill en 1959. Président de l'Association du jeune Barreau de Québec en 1920. Directeur de l'Acadia-Atlantic Sugar Refineries. Président de la Société des arts, sciences et lettres de Québec en 1920. Membre de la Royal Society of Arts de Londres. Vice-président de l'Association des clubs canadiens. Président du Club canadien de Québec de 1931 à 1935. Président de la section de Québec de l'Institut canadien des affaires internationales de 1942 à 1945. Président du comité France-Amérique de 1948 à 1951. Membre du Club de la Garnison et du Cercle universitaire de Québec. Nommé lieutenant-colonel honoraire du régiment de Dorchester et de Beauce en 1931. Créé chevalier de l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem en 1958, grand-croix de l'Ordre de Malte en 1960 et officier de l'Ordre de la Fidélité française en 1961.

Décédé en fonction au Bois-de-Coulonge, à Sillery, le 30 septembre 1961, à l'âge de 72 ans et 11 mois. Inhumé à Sainte-Foy, dans le cimetière Notre-Dame-de-Belmont, le 4 octobre 1961.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 8 janvier 1920, Marie-Cécile-Eulalie Desautels, fille de Joseph-Cyprien Desautels, notaire, et de Marie-Hectorine Palardy.

Arrière-petit-fils d'Alexis Godbout. Son grand-père maternel était un cousin d'Augustin-Norbert Morin.

Date de mise à jour de la biographie : Juin 2015

Archives