Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Antonin Galipeault

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
Antonin Galipeault

Antonin Galipeault

(1879-1971)

 

Biographie

Né à Maskinongé, le 7 août 1879, fils de Louis Édouard Galipeault, notaire, et de Marie-Caroline Ratel.

Fit ses études au Séminaire de Joliette et à l'Université Laval. Admis au Barreau le 10 juillet 1900.

Exerça d'abord sa profession d'avocat avec Jules Alfred Lane. Fut associé notamment à Louis Saint- Laurent, premier ministre du Canada de 1948 à 1957, Joseph Napoléon Francoeur, Hector Laferté, Edgar Rochette et Maurice Boisvert, député à la Chambre des communes de 1949 à 1957. Directeur de la Levis Drydock Co. Ltd., de la Traverse de Lévis, de la Compagnie des terrains de Québec, de la Brasserie Champlain, de la Corporation d'énergie de Montmagny et d'Abana Mines Ltd. Président de O. I. Pouliot ltée. Vice- président de la Sun Trust Co. Membre des conseils d'administration de la Compagnie des terrains de Limoilou, de Brique Frontenac, d'Astoria Mines et de la Quebec Power and Telephone Co. Directeur de l'École technique de Québec et de l'École des hautes études commerciales de Montréal.

Candidat libéral défait dans Maskinongé en 1904. Conseiller municipal du quartier Saint-Sauveur à Québec de 1906 à 1910. Élu sans opposition député libéral dans Bellechasse à l'élection partielle du 2 février 1909. Réélu en 1912. Orateur suppléant de l'Assemblée législative du 12 janvier 1915 au 22 mai 1916. Réélu en 1916. Orateur de l'Assemblée législative du 7 novembre 1916 au 25 août 1919. Réélu sans opposition en 1919. Son siège devint vacant lors de sa nomination comme ministre, puis fut réélu sans opposition à l'élection partielle du 6 septembre 1919. Réélu en 1923 et en 1927. Ministre des Travaux publics et du Travail dans les cabinets Gouin et Taschereau du 25 août 1919 au 2 mai 1930.

Son siège devint vacant lorsqu'il fut nommé juge à la Cour du banc du roi le 2 mai 1930. Devint juge en chef de cette cour le 18 janvier 1950. Administrateur du gouvernement de la province de Québec, en l'absence du lieutenant- gouverneur, de 1950 à 1953. Il prit sa retraite en 1963.

Président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Québec en 1903 et en 1904. Membre des clubs de réforme de Québec et de Montréal, du Club canadien et du Club de la Garnison. Créé conseil en loi du roi le 22 octobre 1910. Reçut un doctorat droit honoris causa de l'Université Laval en 1925.

Décédé à Québec, le 12 mai 1971, à l'âge de 91 ans et 9 mois. Inhumé à Sainte Foy, dans le cimetière Notre- Dame-de-Belmont, le 15 mai 1971.

Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Saint Jacques, le 22 avril 1903, Marie Ermentine Lamontagne, fille d'Elzéard Lamontagne, courtier d'assurance, et d'Edwidge- Marcelline Langis.

Père de Jean-Paul Galipeault.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009

Archives