Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Paul Gérin-Lajoie

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

Paul Gérin-Lajoie

 

Biographie

Né à Montréal, le 23 février 1920, fils d'Henri Gérin-Lajoie, avocat, et de Pauline Dorion.

Étudia au Collège Brébeuf à Montréal et aux universités de Montréal et d'Oxford en Angleterre. Admis au Barreau du Québec en juillet 1943. Boursier Rhodes en 1945. Docteur en droit depuis 1948.

Président de l'Association du jeune Barreau du Canada en 1950 et en 1951. Membre du Barreau de Montréal, du Barreau du Québec, de l'Association du Barreau canadien, du Club Saint-Denis de Montréal et des cercles universitaires de Montréal et d'Ottawa. Créé conseil en loi de la reine le 30 septembre 1960.

Conseiller juridique de la Commission fédérale d'enquête sur les pratiques restrictives du commerce en 1953 et de la Commission fédérale d'enquête sur le cabotage de 1954 à 1957. Président du comité des affaires constitutionnelles de la Chambre de commerce de Montréal de 1954 à 1958. Fondateur de l'hebdomadaire L'Écho de Vaudreuil-Soulanges et Jacques-Cartier en 1957. Conseiller de différentes organisations et institutions, telles la Ville de Montréal, la Fédération des collèges classiques, la Fédération des commissions scolaires du Québec, la Chambre de commerce de la province de Québec et la Fédération des pilotes du fleuve Saint-Laurent.

Secrétaire, puis président de la commission politique du Parti libéral du Québec. Candidat libéral défait dans Vaudreuil-Soulanges en 1956 et à l'élection partielle du 18 septembre 1957. Candidat défait à la direction du Parti libéral en mai 1958. Élu député libéral dans Vaudreuil-Soulanges en 1960. Réélu en 1962 et en 1966. Ministre de la Jeunesse dans le cabinet Lesage du 5 juillet 1960 au 13 mai 1964. Ministre de l'Éducation du 13 mai 1964 au 16 juin 1966. Vice-président du conseil des ministres de 1964 à 1966. Président du comité des affaires constitutionnelles du Parti libéral du Québec de 1966 à 1969. Démissionna comme député le 20 juin 1969.

Professeur invité à la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa en 1969 et en 1970, puis à la Faculté de droit de l'Université de Montréal de 1970 à 1975. Président de la mission des examinateurs de l'Organisation pour la coopération et le développement économique sur la recherche et le développement en éducation aux États-Unis en 1969. Vice-président de la Commission du gouvernement fédéral sur les prix et les revenus en 1969 et en 1970. Président de l'Agence canadienne de développement international de 1970 à 1977. Directeur de Projecto international de 1978 à 1986. Directeur général de la Société du Vieux-Port de Montréal de 1981 à 1985.

Président de la fondation Paul-Gérin-Lajoie, organisme philanthropique dans le domaine de la coopération internationale fondé en 1977. Membre du Conseil des gouverneurs de la Banque mondiale.

Auteur de Combats d'un révolutionnaire tranquille en 1989. Récipiendaire du prix David en 1950, du prix Buzzel, accordé par la Quebec Federation of Protestant Home and School Associations, en 1963. Titulaire de doctorats honorifiques des universités suivantes: Montréal depuis 1963, Mount Allison (Nouveau-Burnswick) et McGill depuis 1964, Carleton et Laval depuis 1965, Western Ontario, Bishop's et Sir George Williams depuis 1966, Ottawa depuis 1974, Candido Mendès (Rio de Janeiro, Brésil) depuis 1976, Sherbrooke depuis 1978 et l'Université du Québec à Montréal depuis octobre 1992. Décoré de la croix de commandeur de l'Ordre de Malte et récipiendaire du prix international de la Paix de l'Association canadienne des fédéralistes mondiaux en 1976. Créé grand officier de l'Ordre national du lion du Sénégal en 1977. Reçu grand officier de l'Ordre national du Québec le 30 avril 1998. Créé chevalier de la Légion d'honneur le 20 novembre 2002. Reçut le titre de Grand Montréalais, secteur social, en octobre 2007, la médaille d'or Albert-Einstein, attribuée par l'UNESCO, le 13 mars 2008, ainsi que l'Ordre du mérite Conseiller scolaire émérite de la FCSQ en juin 2008. Fait grand officier de l'Ordre national du Lion du Mali le 16 octobre 2008. La même année, reçut le prix René-Chaloult.

Date de mise à jour de la biographie : Décembre 2011

Archives

Émission Mémoires de députés