Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Wilfrid Girouard

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

Wilfrid Girouard

(1891-1980)

 

Biographie

Né à Drummondville, le 9 septembre 1891, fils de Joseph-Éna Girouard, avocat, et d'Emma E. Watkins.

Fit ses études au Collège d'Arthabaska, aux collèges Sainte-Marie et Loyola, puis à l'Université McGill à Montréal. Admis au Barreau de la province de Québec le 31 juillet 1916. Créé conseil en loi du roi le 6 octobre 1926.

Exerça sa profession à Arthabaska avec Me Joseph-Édouard Perreault. Secrétaire du Barreau du district d'Arthabaska. Bâtonnier de la province de Québec en 1940 et en 1941. Membre du Club de réforme, des clubs Victoriaville et Arthabaska, du Cercle universitaire de Montréal, du Club de la Garnison de Québec et des Chevaliers de Colomb.

Élu député libéral à la Chambre des communes dans Drummond-Arthabaska en 1925. Réélu en 1926, en 1930 et en 1935. Démissionna en 1939. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Arthabaska en 1939. Procureur général dans le cabinet Godbout du 8 novembre 1939 au 8 mai 1942. Son siège devint vacant lorsqu'il fut nommé juge à la Cour supérieure du district de Trois-Rivières le 8 mai 1942, poste qu'il occupa jusqu'en 1963.

Décédé à Québec, le 26 octobre 1980, à l'âge de 89 ans et 1 mois. Inhumé à Arthabaska, le 29 octobre 1980.

Avait épousé à Arthabaska, dans la paroisse Saint-Christophe, le 31 juillet 1923, Thérèse Marsil, fille de David Marsil et de Claire Laurin; puis, à Outremont, dans la paroisse Saint-Viateur, le 9 avril 1949, Marie-Louise-Florence Côté, fille de Joseph-Alphonse Côté, fonctionnaire et marchand, et de Marie Adam, et veuve de Paul-Émile Champoux.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009