Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Fatima Houda-Pepin

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Fatima Houda-Pepin

Fatima Houda-Pepin

 

Biographie

Née à Meknès (Maroc), le 26 décembre 1951, fille de Meziane Houda, agriculteur, et de Rquia Belhaj, commerçante.

Obtint un baccalauréat en commerce au Lycée Al Khansa de Casablanca (Maroc) en 1972, un baccalauréat en science politique à l'Université Laval en 1976, une maîtrise en relations internationales à l'Université d'Ottawa en 1977 et une maîtrise en bibliothéconomie-sciences de l'information à l'Université McGill en 1981. Compléta une scolarité de doctorat en politique internationale à l'Université de Montréal en 1982.

Effectua des recherches académiques sur les enjeux de la société de l'information au plan national et international de 1977 à 1982 et, en 1983, des voyages d'étude portant sur les sociétés de l'information dans les pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économique et au Japon. De 1981 à 1994, fut consultante et experte-conseil en éducation interculturelle en immigration et en affaires internationales auprès du gouvernement fédéral, du gouvernement du Québec, de la Ville de Montréal et d'entreprises privées. Chargée de cours à l'Université de Montréal et à l'Université du Québec à Montréal de 1990 à 1994. Fut vice-présidente du Comité sur les relations interculturelles de la Ville de Montréal de 1990 à 1994.

Élue députée du Parti libéral dans La Pinière en 1994. Réélue en 1998, en 2003, en 2007, en 2008 et en 2012. Présidente de la Commission de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation du 6 juin 2003 au 21 février 2007. Première vice-présidente de l'Assemblée nationale du 8 mai 2007 au 30 octobre 2012. Présidente de la Commission des transports et de l'environnement du 7 novembre 2012 au 20 janvier 2014. Siégea comme indépendante à partir du 20 janvier 2014. Défaite en 2014.

Reçut plusieurs distinctions durant sa carrière : lauréate du Mérite de l'Office de la langue française pour sa contribution à l'amélioration du français en milieu de travail en 1990, prix d'honneur de l'Alliance des professeures et professeurs de Montréal pour l'ensemble de son œuvre de rapprochement interculturel en 1991, personnalité de la semaine dans La Presse en 1992, femme à l'honneur du Mois de l'histoire de la femme parmi les 15 Québécoises qui ont marqué l'histoire des femmes en 1993 et « femme à l'honneur » dans la catégorie « Femme politique » par la Chambre de commerce de Montréal en 1995. Reçut le grade de chevalier de l'Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures de l'Assemblée internationale des parlementaires de langue française en 1994 et le prix d'honneur de Zonta international en 2003. Fut nommée personnalité de l'année 2005 parmi les 10 femmes les plus inspirantes du Québec par le magazine Châtelaine en 2006. Reçut le prix Melvin-Jones du Club Lions international en 2007. Faite chevalier de la Légion d'honneur le 13 juillet 2008. Récipiendaire de la Médaille de Richelieu international en 2009.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2014