Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Émilien Lafrance

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Émilien Lafrance

(1911-1977)

 

Biographie

Né à Danville, le 6 septembre 1911, fils de Louis Lafrance, marchand, et de Victoria Paquette.

Étudia à l'Académie Masson à Danville, au Séminaire Saint-Charles-Borromée à Sherbrooke, ainsi qu'au Collège Sacré-Cœur à Victoriaville.

Voyageur de commerce de 1930 à 1945. Membre de la Commission scolaire de Danville de 1945 à 1950 et président par la suite. Membre de la Commission scolaire de l'Asbesterie jusqu'en 1976. Fut agent d'immeubles à Danville en 1948. Fondateur et président de la Caisse populaire et de la Coopérative d'habitation de Danville. Membre du comité du Conseil régional du développement (CRD) des mines des Cantons-de-l'Est. À ce titre, collabora à la rédaction d'un mémoire sur l'amiante.

Organisateur local de l'Action libérale nationale en 1935. Président de la Ligue pour la défense du Canada. Candidat du Bloc populaire défait dans Richmond-Wolfe aux élections fédérales de 1945. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Richmond en 1952. Réélu en 1956, en 1960, en 1962 et en 1966. Whip adjoint en 1956 et en 1957, puis whip en chef de 1958 à 1960. Nommé ministre du Bien-être social dans le cabinet Lesage le 5 juillet 1960, fut ministre de la Famille et du Bien-être social du 1er avril 1961 au 14 octobre 1965. Ministre d'État du 14 octobre 1965 au 16 juin 1966. Ne s'est pas représenté en 1970.

Président de la Jeunesse étudiante catholique, des cercles Lacordaire, du Tiers-ordre de Saint-François et de la Société Saint-Jean-Baptiste de Danville. Membre des Chevaliers de Colomb, de la Chambre de commerce, du Club de réforme et de la Ligue du Sacré-Cœur. Président du Cercle d'études des Syndicats catholiques de Sherbrooke, de l'Association professionnelle des voyageurs de commerce et du Syndicat interprofessionnel de Sherbrooke. Administrateur de la Société diocésaine de Sherbrooke.

Docteur en droit honoris causa de l'Université de Sherbrooke.

Décédé au lac Memphrémagog, le 21 octobre 1977, à l'âge de 66 ans et 1 mois. Inhumé à Danville, dans le cimetière de la paroisse Sainte-Anne, le 25 octobre 1977.

Avait épousé à Magog, dans la paroisse Saint-Patrice, le 11 juillet 1942, Géraldine Langlois, fille d'Euclide Langlois, agent, et de Bertha Donigan.

Date de mise à jour de la biographie : Octobre 2017

Archives