Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Fernand Lalonde

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Fernand Lalonde

Fernand Lalonde

 

Biographie

Né à Mont-Laurier, le 27 août 1932, fils de Maurice Lalonde, avocat, et d'Éléonore Côté.

A étudié au Séminaire de Mont-Laurier, au Séminaire de Saint-Jean-d'Iberville, au Collège Sainte-Marie à Montréal et aux universités de Montréal et McGill. Admis au Barreau du Québec en juin 1957. Créé conseil en loi de la reine le 12 février 1974.

Exerça sa profession à Montréal de 1957 à 1971 et fut associé avec Mes Geoffrion et Prud'homme. Conseiller spécial du Solliciteur général du Québec en 1971. Président intérimaire de la Commission des valeurs mobilières du Québec en 1972. Sous-ministre des Institutions financières, Compagnies et Coopératives, et président-directeur général de la Régie de l'assurance-dépôts du Québec en 1972 et en 1973.

Membre du Barreau du Québec et de l'Association du Barreau canadien.

Élu député libéral dans Marguerite-Bourgeoys en 1973. Réélu en 1976 et en 1981. Ministre d'État dans le cabinet Bourassa du 11 septembre 1974 au 30 juillet 1975. Solliciteur général du 30 juillet 1975 au 26 novembre 1976. Leader parlementaire adjoint de l'opposition officielle du 17 mars au 2 septembre 1982. Leader parlementaire de l'opposition officielle du 2 septembre 1982 au 14 mars 1984, date de sa démission. Responsable de la coordination de la campagne du Oui au Québec au référendum de 1992.

Responsable du dossier de privatisation de Québécair en 1986 et de Dofor en 1987. Conseiller du premier ministre. Pratiqua le droit au cabinet Ahern, Lalonde, Nuss, Drymer. Avocat-conseil au cabinet Leduc, Leblanc de 1995 à 2001. Avocat-conseil au cabinet Miller Thomson Pouliot à compter de 2001.

Membre de plusieurs conseils d'administration dont Air Canada de 1988 à 2004, Culinar et la Société d'énergie Foster Wheeler à compter de 1992. Président du Musée des beaux-arts de Montréal de 1991 à 1997.

Date de mise à jour de la biographie : Avril 2009