Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Joseph Laurin

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Joseph Laurin

(1811-1888)

 

Biographie

Né à Québec et baptisé dans la paroisse Notre-Dame, le 18 octobre 1811, fils de Joseph Laurin, tailleur, et de Catherine Fluet.

Fit des études classiques au Petit Séminaire de Québec de 1824 à 1833, puis y enseigna pendant un an tout en étudiant la théologie. En 1834, fut nommé professeur au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, mais quitta la vie religieuse et entreprit de faire l'apprentissage du droit à Québec. De 1836 à 1839, publia des manuels scolaires, notamment : Traité d'arithmétique [...] suivi d'un traité d'algèbre, Livre destiné à l'instruction de l'enfance [...], Traité sur la tenue des livres [...] rédigé pour la classe mercantile, Le chansonnier canadien, ou nouveau recueil de chansons, Géographie élémentaire, par demandes et par réponses [...]. Reçut une commission de notaire en 1839.

Exerça sa profession à Québec jusqu'à sa mort. En 1840, élu secrétaire et conseiller juridique de la Société amicale et bienveillante des charpentiers de vaisseaux de Québec. Cofondateur de l'Association des notaires du district de Québec. Secrétaire de la Chambre des notaires de 1848 à 1862, en fut le trésorier de 1862 à 1868, puis le président de 1868 à 1870.

Candidat dans Saguenay à une élection partielle le 6 février 1836, retira sa candidature après 13 jours de scrutin. Représenta le quartier Saint-Roch au conseil municipal de Québec de 1843 à 1847. Élu député de Lotbinière en 1844. Réélu en 1848 et en 1851. Membre du Groupe canadien-français, puis réformiste. Défait en 1854. Fut maire de L'Ancienne-Lorette de 1858 à 1862.

Juge de paix et commissaire de la Cour du banc de la reine; obtint d'autres postes de commissaire. Lieutenant-colonel dans la milice. Président de la Société d'agriculture du comté de Québec. Surintendant des lots de grève dans la province de Québec et agent de la seigneurie de Lauzon.

Décédé à L'Ancienne-Lorette, le 3 mars 1888, à l'âge de 76 ans et 4 mois. Inhumé dans l'église Notre-Dame-de-l'Annonciation, le 7 mars 1888.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Joseph, à Lauzon (Lévis), le 3 septembre 1839, Marie-Louise Dalaire, fille du marchand Étienne Dalaire (Dallaire) et de Marie [Beaudoin] dit Larivière.

Source: DBC

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009