Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jean Lesage

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Jean Lesage

Jean Lesage

(1912-1980)

 

Biographie

Né à Montréal, le 10 juin 1912, fils de Xavéri Lesage, enseignant et fonctionnaire, et de Cécile Côté.

Fit ses études au Jardin de l'enfance Saint-Enfant-Jésus à Montréal, au Pensionnat Saint-Louis-de-Gonzague à Québec, au Séminaire de Québec et à l'Université Laval à Québec. Admis au Barreau de la province de Québec le 10 juillet 1934. Créé conseil en loi de la reine le 13 janvier 1961.

Fit partie de l'armée de réserve de 1933 à 1945. Exerça sa profession à Québec avec Me Paul Lesage en 1934, puis avec Charles Gavan Power, Valmore Bienvenue, Paul Lesage et Jean Turgeon. Fut également l'associé de Jean Bienvenue. De 1939 à 1944, fut procureur de la couronne et procureur de la Commission des prix et du commerce en temps de guerre.

Élu député libéral à la Chambre des communes dans Montmagny-L'Islet en 1945. Réélu en 1949, en 1953, en 1957 et en 1958. Adjoint parlementaire du secrétaire d'État aux Affaires extérieures du 24 janvier 1951 au 31 décembre 1952. Adjoint parlementaire du ministre des Finances du 1er janvier au 13 juin 1953. Ministre des Ressources et du Développement économique dans le cabinet Saint-Laurent du 17 septembre au 15 décembre 1953, puis ministre du Nord canadien et des Ressources nationales du 16 décembre 1953 au 21 juin 1957. Démissionna le 13 juin 1958, à la suite de son élection à la direction du Parti libéral du Québec le 31 mai 1958. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Québec-Ouest en 1960. Réélu en 1962 et dans Louis-Hébert en 1966. Premier ministre, président du Conseil exécutif et ministre des Finances du 5 juillet 1960 au 16 juin 1966. Ministre des Affaires fédérales-provinciales du 28 mars 1961 au 16 juin 1966. Ministre du Revenu du 30 mai au 8 août 1963. Chef de l'opposition de 1966 à 1970. Fit part de sa décision d'abandonner le poste de chef du Parti libéral le 28 août 1969. Demeura en fonction jusqu'au congrès du leadership en janvier 1970. Ne s'est pas représenté en 1970.

Après avril 1970, fit partie de la commission chargée par le gouvernement du Québec de la préparation de la législation. Occupa le poste de directeur de plusieurs compagnies, notamment Lever Brothers Ltd., Montreal Trust Co., Mondev Corporation Ltd., Campbell Chibougamau Mines Ltd. et J.J. Baker Ltd. Membre du conseil d'administration de la Canadian Reynolds Metals Co. en 1971. Nommé président du conseil d'administration des Nordiques de Québec en juin 1972.

Auteur d'une brochure intitulée Jean Lesage s'engage et d'articles publiés dans la revue Canadian Education. Quelques-uns de ses discours furent publiés, notamment le recueil Un Québec fort dans une nouvelle fédération (1965). Colonel honoraire du 6e régiment d'artillerie de 1965 à 1970. Docteur honoris causa des universités Laval, Bishop's, Mount Allison, McGill, Western, Sir George Williams, des universités de Montréal, Sherbrooke, Ottawa, Toronto, Moncton, de l'Université du Nouveau-Brunswick, du Darmouth College (New Hampshire) et de l'École des sciences politiques d'Athènes. Compagnon de l'Ordre du Canada. Chevalier de l'Ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem et de l'Ordre de Saint-Lazare-de-Jérusalem. Honoré du grade de grand officier de l'Ordre de la Pléiade, à titre posthume, le 14 février 1991. Récipiendaire de la médaille des Anciens de l'Université Laval en 1961. Membre des cercles universitaires de Québec et d'Ottawa, des clubs de réforme de Québec et de Montréal et du Club de la Garnison de Québec.

Décédé à Sillery, le 12 décembre 1980, à l'âge de 68 ans et 6 mois. Inhumé à Sainte-Foy, dans le cimetière Notre-Dame-de-Belmont, le 22 décembre 1980.

Avait épousé à Saint-Raymond, le 2 juillet 1938, Corinne Lagarde, cantatrice, fille d'Alexandre Lagarde, gérant de commerce, et de Valéria Matte.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009

Archives