Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Laurent Lizotte

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Laurent Lizotte

 

Biographie

Né à Saint-Éloi, le 1er février 1922, fils de Jules Lizotte, marchand général, et de Léda Quesnel.

Étudia au Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière où il obtint un baccalauréat en philosophie avec mention magna cum laude. Étudia en médecine à l'Université Laval où il fut vice-président l'Association générale des étudiants de Laval en 1944-1945, puis président l'année suivante.

Reçu médecin en 1946, exerça sa profession à Saint-Raphaël de 1946 à 1957, puis à Montmagny de 1957 à 1960.

Commissaire d'école à Saint-Raphaël en 1956 et en 1957. Candidat libéral défait dans Bellechasse en 1952 et dans Montmagny en 1956. Élu député libéral dans Montmagny en 1960. Nommé adjoint parlementaire au ministre de la Santé le 8 novembre 1960. Défait en 1962.

Fut directeur des services de santé d'urgence en 1963 et en 1964, puis sous-ministre adjoint au ministère de la Santé de janvier 1964 à 1969, date où il fut nommé directeur général adjoint de la Régie de l'assurance-maladie du Québec. Fut ensuite administrateur au ministère de la Santé, puis conseiller cadre au ministère des Affaires sociales à partir de 1976. Retraité en mars 1986.

Fit partie du Corps des élèves-officiers canadiens de 1940 à 1942. Fut médecin de la Compagnie des Fusiliers du Saint-Laurent à Montmagny en 1957. À Québec, fut capitaine, commandant par intérim (major) puis commandant (lieutenant-colonel) de la 7e compagnie médicale, du 5e bataillon des services, puis colonel et commandant du district no 3 jusqu'en 1974.

Membre du Club Richelieu, des Chevaliers de Colomb, de la Société médicale canadienne, de la Société Saint-Jean-Baptiste et de la Chambre de commerce de Montmagny.

Fait officier de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem dans les années 1960. Auteur d'Une vie, trois passions : la médecine, la politique, l'armée, en 2006.

Décédé à Québec, le 26 mars 2011, à l'âge de 89 ans et un mois.

Avait épousé à Lévis, dans la paroisse Christ-Roi, le 29 juin 1946, Marguerite Hallé, fille d'Étienne Hallé, marchand de bois, et d'Amérilda Labrecque; puis, en secondes noces, le 14 septembre 1996, Annette Lagueux. 

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2011

Émission Mémoires de députés