Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Gabriel Marchand (petit-fils)

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Gabriel Marchand (petit-fils)

(1859-1910)

 

Biographie

Né à Saint-Jean, le 29 janvier 1859, fils de Félix-Gabriel Marchand, notaire, et de Hersélie Turgeon.

Fit ses études au Séminaire de Saint-Hyacinthe et à l'Université Laval à Québec. Admis au Barreau de la province de Québec le 11 juillet 1884. Créé conseil en loi du roi le 30 juin 1909.

Exerça sa profession à Saint-Jean, puis émigra aux États-Unis où il fonda le journal Le Ralliement. Revint au pays en 1887 et fut secrétaire de son père, alors orateur de l'Assemblée législative. Nommé protonotaire du district de Saint-Jean le 3 octobre 1891.

Propriétaire et rédacteur du Canada français du 17 juin 1898 au 24 juillet 1908. Devint par la suite gérant et directeur général de la Compagnie de publication du Canada français.

Auteur de la pièce de théâtre Le Timide en 1903 et d'un livret d'opérette. Président de la Compagnie d'exposition de Saint-Jean de 1902 à 1904. Vice-président de la St. John's Electric Co. en 1902. Décoré des Palmes académiques du gouvernement français.

Commissaire d'école à Saint-Jean de 1908 à 1910. Échevin au conseil municipal de Saint-Jean de février à octobre 1908. Élu député libéral dans Saint-Jean en 1908.

Décédé en fonction à Saint-Jean, le 16 septembre 1910, à l'âge de 51 ans et 7 mois. Inhumé dans le cimetière de Saint-Jean, le 20 septembre 1910.

Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Saint-Louis-de-France, le 14 mai 1891, Rose-Anna Chaput, fille de Charles Chaput, négociant, et de Rose Ann Smith.

Petit-fils de Gabriel Marchand. Beau-frère de Raoul Dandurand, sénateur de 1898 à 1942.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009