Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > George Carlyle Marler

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

George Carlyle Marler

(1901-1981)

 

Biographie

Né à Montréal, le 14 septembre 1901, fils de William de Montmollin Marler, notaire, et d' Harriett Amelia Jamieson.

Étudia à la Selwyn House School à Montréal, au Collège Bishop's à Lennoxville, au Royal Naval College of Canada et à l'Université McGill à Montréal. Admis à la pratique du notariat le 14 juillet 1923.

Exerça sa profession à l'étude de son père, à Montréal, où il fut associé à son demi-frère, Herbert Meredith Marler, député à la Chambre des communes de 1921 à 1925. Occupa également le poste de vice-président du Bureau de révision des évaluations de la Cité de Montréal de 1938 à 1940.

De 1940 à 1947, représenta le Montreal Board of Trade au conseil municipal et fut vice-président du comité exécutif de la Cité de Montréal. Directeur de l'Union des municipalités de la province de Québec de 1942 à 1945. Élu député libéral à l'Assemblée législative dans Westmount–Saint Georges à l'élection partielle du 23 mars 1942. Réélu en 1944, en 1948 et en 1952. Chef intérimaire du Parti libéral du 22 juillet 1949 au 20 mai 1950 et chef de l'opposition du 4 novembre 1948 au 18 novembre 1953. Démissionna le 30 juin 1954. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Saint-Antoine–Westmount à l'élection partielle du 8 novembre 1954. Nommé membre du Conseil privé le 1er juillet 1954. Ministre des Transports dans le cabinet Saint Laurent du 1er juillet 1954 au 21 juin 1957. Réélu en 1957. Défait en 1958. Fut vice-président exécutif de la Fédération libérale du Canada de décembre 1958 à mai 1960. Assermenté ministre sans portefeuille dans le cabinet Lesage le 8 octobre 1960. Nommé conseiller législatif de la division d'Inkerman le 8 novembre 1960, fut leader du gouvernement jusqu'en 1965, puis leader de l'opposition de 1966 à 1968.

Membre de la Chambre des notaires de 1930 à 1939. Président de l'Association des notaires du district de Montréal en 1934. Fut administrateur de plusieurs compagnies privées dont la Banque canadienne impériale de commerce, la Commercial Union Insurance Company of Canada, le Trust Royal, les Ciments Lafarge Canada ltée, la Royal Trust Company Mortgage Corporation et l'Ontario and Quebec Railway Co.

Reçut un doctorat en droit honoris causa des universités de Montréal en 1948, et McGill. Membre honoraire à vie du Montreal Board of Trade et de la Chambre de commerce de Montréal. Membre de l'University Club de Montréal, du Montreal Club, du Club Rideau d'Ottawa, du St. James Club, de la Royal Horticultural Society, du Club de la Garnison et des clubs de réforme de Montréal et de Québec. Fellow de la Royal Philatelic Society of London et de la Royal Philatelic Society of Canada. Éditeur et coauteur d'un ouvrage de droit intitulé The Law of Real Property. Publia également plusieurs articles et ouvrages traitant de la philatélie, notamment L'Émission Édouard VII du Canada et Canadian Notes of the 1911-1925 Issues. Dans le domaine militaire, fut cadet dans la Marine royale du Canada de 1917 à 1919, puis instructeur de navigation de 1940 à 1942.

Décédé à Montréal, le 10 avril 1981, à l'âge de 79 ans et 6 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Mont-Royal, le 14 avril 1981.

Avait épousé à Montréal, dans la St. George Anglican Church, le 30 mai 1928, Phyllis Constance Walker, fille de Herbert Barber Walker, banquier, et d'Annabella Fraser.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2010

Archives