Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Michel Mathieu

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Michel Mathieu

(1838-1916)

 

Biographie

[Né à Sorel, le 20 décembre 1838, fils de Joseph Mathieu, cultivateur et juge de paix, et d'Edwidge Vandal.]

Suivit des cours privés, puis étudia au Séminaire de Saint-Hyacinthe de 1854 à 1859. Fit sa cléricature auprès de Me John-Georges Crebassa. Admis à la pratique du notariat le 20 janvier 1864. Admis au Barreau du Bas-Canada le 5 décembre 1865.

Exerça sa profession de notaire à Sorel de janvier 1864 à 1868. Fut ensuite huissier à la Cour supérieure, puis shérif du district de Richelieu de 1866 à 1872.

Maire de Sorel de 1876 à 1882. Élu député conservateur à la Chambre des communes dans Richelieu en 1872. Défait en 1874. Élu sans opposition député conservateur à l'Assemblée législative dans la même circonscription en 1875. Réélu en 1878. Son siège devint vacant, le 3 octobre 1881, suite à son accession à la magistrature.

Créé conseil en loi de la reine le 11 octobre 1880. Reçut un doctorat honorifique en droit de l'Université Laval en 1886. Nommé juge à la Cour supérieure du district de Joliette le 3 octobre 1881, puis du district de Montréal le 23 juin 1883. Prit sa retraite en janvier 1909, mais continua d'agir à titre d'avocat consultant. Nommé percepteur des douanes le 8 mai 1884. Nommé commissaire royal chargé d'enquêter sur les affaires du gouvernement provincial en 1892 et membre de la Commission de refonte du Code municipal en 1910. Enseigna à la Faculté de droit de l'Université Laval à Montréal de 1886 à 1915 et fut doyen de cette faculté de 1898 à 1915. Codirecteur de la compagnie du chemin de fer de Montréal, de Portland et de Boston et de la compagnie South Eastern. Cofondateur du Collège de Sorel.

En mai 1869, fonda avec Adolphe Germain la Revue légale dont il fut aussi propriétaire et éditeur de 1871 à 1884 et rédacteur jusqu'en 1892. Propriétaire, éditeur et imprimeur du Courrier de Richelieu de 1872 à mars 1874. Publia entre autres: Les rapports judiciaires révisés de la province de Québec de 1891 à 1896, Code de procédure civile de la province de Québec en 1893, une édition annotée du Code municipal en 1894, la table alphabétique des Causes de la province de Québec rapportées et citées et l'édition annotée de l'ouvrage de Thévenot Dessaulles sur les substitutions.

Décédé à Montréal, le 30 juillet 1916, à l'âge de 77 ans et 7 mois. Inhumé dans le cimetière de Sorel, le 1er août 1916.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Pierre-de-Sorel, le 22 juin 1863, Rose de Lima-Thirza Saint-Louis, fille d'Augustin Saint-Louis, capitaine, et de Joséphine Désaulniers; puis, à Sorel, le 29 octobre 1871, Amélie Armstrong, fille de David Morrisson Armstrong, marchand, et de Léocadie Deligny.

Source: DBC.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009