Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jacques Miquelon

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Jacques Miquelon

(1911-2004)

 

Biographie

Né à Danville, le 4 octobre 1911, fils d'Arsène-Cyr Miquelon, industriel, et d'Éveline Picard.

Étudia à l'École des Frères du Sacré-Cœur à Danville, à l'École Montcalm à Québec, au Séminaire de Québec et à l'Université Laval. Admis au Barreau de la province de Québec le 21 septembre 1934. Créé conseil en loi du roi le 28 août 1946.

Exerça sa profession à Québec de 1934 à 1937 avec son frère Paul Miquelon, puis à Malartic de 1937 à 1962. En 1944, fut nommé avocat du département du Procureur général et de la Commission des liqueurs à Amos. Fut directeur des compagnies minières Belle-Aura Mines et Pepmont Gold Mines.

Directeur de la Chambre de commerce de Malartic. Membre des Chevaliers de Colomb, du Club Richelieu-Malartic, du Club Renaissance, du Quebec Winter Club et du Club canadien de Montréal. Maître de chapelle de la paroisse Saint-Martin, à Malartic, de 1937 à 1952.

Élu député de l'Union nationale dans Abitibi-Est en 1948. Réélu en 1952 et en 1956. Nommé ministre d'État dans le cabinet Duplessis le 5 août 1952 et dans le cabinet Sauvé le 11 septembre 1959. Solliciteur général dans le cabinet Sauvé du 4 novembre 1959 au 8 janvier 1960. Ministre des Terres et Forêts dans le cabinet Barrette du 8 janvier au 5 juillet 1960. Défait en 1960 et en 1962.

Retourna à l'exercice de sa profession à Montréal en 1962. Nommé juge à la Cour de bien-être social à Montréal le 13 mars 1968, retraité en 1978.

Décédé à Montréal, le 16 juin 2004, à l'âge de 92 ans et 8 mois. Inhumé dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 19 juin 2004.

Avait épousé à Québec, dans la paroisse Saint-Dominique, le 29 septembre 1938, Suzanne Turcotte, fille de Gustave Turcotte, avocat et greffier adjoint du Conseil législatif, et de Marguerite Turcotte. À son décès, était l'époux de Germaine Voyer.

Petit-fils de Jacques Picard. Oncle d'André Bourbeau.

Date de mise à jour de la biographie : Août 2015

Archives