Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > George Moffatt

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

George Moffatt

(1787-1865)

 

Biographie

Né à Sidehead, district de Weredale, dans le comté de Durham, en Angleterre, le 13 août 1787.

Étudia à Londres et, après son arrivée au Canada en 1801, à William Henry (Sorel).

S'engagea dans le commerce des fourrures. Travailla, tant à Montréal que dans le Nord-Ouest, pour le compte de diverses compagnies et fut en rapport à la fois avec la Compagnie du Nord-Ouest et la Compagnie de la Baie d'Hudson. En 1811, fonda sa propre société, qui devint la Gillespie, Moffatt and Company et qui s'occupa aussi d'import-export, de transport maritime et d'assurance. À titre personnel, investit également dans la propriété foncière, la colonisation des Cantons-de-l'Est, la construction ferroviaire, l'exploitation minière, les banques et l'assurance. Fut président de la Commission du Havre de Montréal, du Bureau de commerce de Montréal et de la section montréalaise de la British American League.

Membre du Conseil législatif du 24 décembre 1830 jusqu'à la suspension de la Constitution, le 27 mars 1838. S'occupa d'administration municipale, à Montréal, avant 1833. Président de l'Association constitutionnelle de Montréal, s'était rendu à Londres en 1837 pour faire valoir la position du Parti des bureaucrates. Nommé au Conseil exécutif en novembre 1838 et au Conseil spécial le 2 novembre 1838; fit partie de ces deux conseils jusqu'à l'entrée en vigueur de l'Acte d'Union, le 10 février 1841, et fut président du Conseil spécial à compter du 28 janvier 1841. Après l'Union, déclina l'offre de devenir conseiller législatif. Élu député de la Cité de Montréal en 1841; unioniste et tory; démissionna le 30 octobre 1843. Réélu en 1844; tory. Ne s'est pas représenté en 1848.

Officier de milice, servit pendant la guerre de 1812. Membre fondateur du St. James Club de Montréal, en 1857. Adhéra à la St. George's Society. Aida financièrement l'Église anglicane.

Décédé à Montréal, le 25 février 1865, à l'âge de 77 ans et 6 mois. .

Avait épousé en 1809 une Amérindienne; puis, en 1816, Sophia MacRae, fille de David MacRae, de Saint-Jean-sur-Richelieu, et peut-être la belle-fille de George McBeath.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2012