Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Dominique Monet

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Dominique Monet

(1865-1923)

 

Biographie

Né à Saint-Michel, le 2 janvier 1865, fils de Dominique Monette, cultivateur, et de Marguerite Rémillard.

Fit ses études au Collège de l'Assomption, au Séminaire de Québec et à l'Université Laval à Montréal. Admis au Barreau de la province de Québec le 5 juillet 1889. Créé conseil en loi de la reine le 9 juin 1899.

Exerça sa profession à Saint-Rémi, à Montréal et à Saint-Jean. S'associa avec plusieurs avocats, notamment avec Amédée Geoffrion.

Candidat libéral défait dans Napierville à l'élection partielle fédérale du 9 décembre 1890. Élu député libéral à la Chambre des communes dans la même circonscription en 1891. Réélu dans Laprairie-Napierville en 1896 et en 1900. Élu député à l'Assemblée législative dans Napierville en 1904. Assermenté ministre sans portefeuille dans le cabinet Parent le 2 février 1905. Ministre intérimaire des Travaux publics et de la Colonisation du 23 février au 20 mars 1905.

Son siège fut déclaré vacant à la suite de sa nomination au poste de protonotaire du district de Montréal le 20 octobre 1905. Nommé juge à la Cour supérieure du district d'Iberville le 31 août 1908.

Décédé en mer près de San Juan (Porto Rico), le 6 février 1923, à l'âge de 58 ans et 1 mois. Inhumé à Saint-Jean, dans le cimetière de la paroisse Saint-Jean-l'Évangéliste, le 14 février 1923.

Avait épousé dans sa paroisse natale, le 27 juin 1887, Marie-Louise Lahaie, fille de Charles Lahaie, cultivateur, et de Lina Robert.

Père d'Amédée Monet. Cousin de Philippe Monette.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009