Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Albert Morissette

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Albert Morissette

(1901-1972)

 

Biographie

Né à Sainte-Sophie-de-Lévrard, le 2 novembre 1901, fils d'Octave Morissette, cultivateur, et d'Odila Tousignant.

Étudia à Sainte-Sophie-de-Lévrard, à l'École secondaire de Fortierville et à l'École normale Laval à Québec. Reçut un brevet d'enseignement supérieur en 1924 et un diplôme d'inspecteur d'école en 1930.

Enseigna à Sainte-Élisabeth en 1924, puis à East Broughton de 1924 à 1930. Inspecteur d'école dans le comté d'Arthabaska de 1930 à 1947. Fonda une compagnie d'autobus en 1947 et un bureau d'assurance à Victoriaville en 1956. Secrétaire-trésorier de Victoriaville Specialties de 1942 à 1961.

Commissaire à la Commission scolaire de Victoriaville de 1947 à 1959, et président du 20 juillet 1959 au 7 février 1966. Président de l'Association des commissaires d'école du diocèse de Nicolet pendant 10 ans. Siégea au conseil d'administration de la Fédération des commissions scolaires catholiques de la province de Québec de 1952 à 1960 et fut président de la section urbaine de cette fédération de 1958 à 1960. Président de l'Association des fonctionnaires provinciaux de la région des Bois-Francs et des Cantons-de-l'Est. Directeur de la Chambre de commerce de Victoriaville. Membre des Chevaliers de Colomb, du Club Richelieu et de la Société Saint-Jean-Baptiste.

Candidat libéral défait dans Arthabaska en 1952 et en 1956. Élu député libéral dans cette circonscription en 1960. Réélu en 1962. Nommé adjoint parlementaire du ministre du Travail le 19 décembre 1962. Whip adjoint de 1962 au 20 janvier 1965, date de son assermentation comme ministre sans portefeuille dans le cabinet Lesage. Nommé ministre d'État à l'Éducation en février 1966. Défait en 1966.

Décédé à Sainte-Foy, le 31 mars 1972, à l'âge de 70 ans et 5 mois. Inhumé dans le cimetière de Victoriaville, le 3 avril 1972.

Avait épousé en premières noces, à Montréal, dans la paroisse Saint-Clément, le 29 juin 1929, Gabrielle Fournier, fille d'Edmond Fournier, employé civil, et de Marie-Anne Talbot; [puis, en secondes noces, Germaine Aubin].

Date de mise à jour de la biographie : Avril 2012