Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Joseph Papineau

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

Joseph Papineau

(1752-1841)

 

Biographie

Né à Montréal, le 16 octobre 1752, puis baptisé le 17, dans la paroisse Notre-Dame, fils de Joseph Papineau, tonnelier, et de Marie-Josephte Beaudry.

Fit ses études primaires à l'École des Sulpiciens de Montréal. Entreprit ses études classiques en 1765 sous la tutelle du curé de Longue-Pointe et les poursuivit de 1767 à 1771 au Petit Séminaire de Québec. S'initia à l'arpentage à Montréal et reçut sa commission d'arpenteur en 1773. Commença un stage de clerc en notariat en 1775 et obtint sa commission de notaire en 1780.

Exerça à plein temps la profession d'arpenteur de 1773 à 1775; par la suite, diversifia ses occupations. Pendant l'invasion américaine de 1775-1776, prit part à la défense de la colonie. Pratiqua le notariat à Montréal du 5 août 1780 jusqu'à sa mort en 1841. Fut agent seigneurial du Séminaire de Québec dans les seigneuries de l'Île-Jésus et de la Petite-Nation, à compter de 1788. Investit dans la propriété foncière; fit notamment l'acquisition et la mise en valeur de la seigneurie de la Petite-Nation, qu'il revendit en 1817. Obtint plusieurs postes de commissaire.

Élu député de Montréal en 1792. Élu dans Montréal-Est en 1796. Élu dans Montréal en 1800; mis sous la garde du sergent d'armes pour absence injustifiée à la suite d'un ordre de la Chambre du 4 mars 1803; demanda et obtint de l'Assemblée, le 5, d'être exempté de l'obligation d'assister aux séances de la troisième session, puisqu'il avait été élu député de Montréal en son absence et sans sa participation; prit son siège le 3 août 1803. Appuya généralement le Parti canadien durant ses trois premiers mandats. Ne s'est pas représenté en 1804. Élu dans Montréal-Est en 1809. Réélu en 1810. Ne s'est pas représenté en 1814.

Décédé à Montréal, le 8 juillet 1841, à l'âge de 88 ans et 8 mois. Inhumé dans la paroisse Notre-Dame de Montréal, le 8 juillet 1841, mais ses restes furent transportés plus tard dans le caveau familial de la seigneurie de la Petite-Nation, à Montebello.

Avait épousé à Saint-Denis, sur le Richelieu, le 23 août 1779, Rosalie Cherrier, fille de François-Pierre Cherrier, ancien marchand devenu notaire, et de Marie Dubuc.

Père de Denis-Benjamin Papineau et de Louis-Joseph Papineau. Frère d'André Papineau. Beau-père de Jean Dessaulles. Beau-frère de Benjamin-Hyacinthe-Martin Cherrier et de Séraphin Cherrier. Oncle de Côme-Séraphin Cherrier (Montréal). Beau-frère par alliance de Denis Viger.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2009

Archives