Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Joseph-Léonide Perron

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Joseph-Léonide Perron

(1872-1930)

 

Biographie

Né à Saint-Marc-sur-Richelieu, le 24 septembre 1872, fils de Léon Perron, cultivateur, et de Marie-Anne Ducharme.

Fit ses études à Saint-Marc, au Collège Sainte-Marie-de-Monnoir et à l'Université Laval à Montréal. Admis au Barreau de la province de Québec le 9 juillet 1895. Créé conseil en loi du roi le 30 juin 1903.

Exerça sa profession à Montréal. Promoteur de la Compagnie de publication du Canada en 1903. Conseiller de l'Association du Barreau de Montréal en 1907. Président de la Compagnie de comédie française de Montréal en 1909. Président de la Commission métropolitaine des parcs et membre du Conseil de l'instruction publique en 1909. Chef du cabinet Perron, Taschereau, Rinfret et Genest en 1912, puis Perron, Taschereau, Vallée, Genest et Perron en 1921. Fut également associé avec Raymond Préfontaine. Bâtonnier du Barreau de Montréal en 1922 et bâtonnier général de la province de Québec en 1922 et en 1923. Directeur de nombreuses companies : Shawinigan Water and Power Co. Ltd., United Securities Co. Ltd., Montreal Tramways Ltd., Canada Cement Co. Ltd. et Excelsior Life Insurance Co. Ltd. Président de Viau Biscuits Corporation. Propriétaire de deux fermes dans l'ouest de l'île de Montréal.

Élu député libéral dans Gaspé à l'élection partielle du 17 février 1910. Ne s'est pas représenté en 1912. Élu sans opposition dans Verchères à l'élection partielle du 16 octobre 1912. Nommé conseiller législatif de la division de Montarville le 13 avril 1916. Assermenté ministre sans portefeuille dans le cabinet Taschereau le 9 juillet 1920. Nommé leader du gouvernement au Conseil législatif le 27 septembre 1921. Ministre de la Voirie dans le même cabinet du 27 septembre 1921 au 24 avril 1929. Démissionna de son poste de conseiller législatif le 16 novembre 1929 et fut élu à l'Assemblée législative dans Montcalm à l'élection partielle du 16 novembre 1929. Ministre de l'Agriculture dans le cabinet Taschereau du 24 avril 1929 au 20 novembre 1930.

Coauteur du Manuel des faillites (1898). Lieutenant-colonel honoraire du régiment de Maisonneuve. Président du Club Saint-Denis. Membre du Club de réforme de Montréal, du Montreal Club, du Club Canadien et du Old Colony Club.

Décédé en fonction à Montréal, le 20 novembre 1930, à l'âge de 58 ans et 1 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 22 novembre 1930.

Avait épousé dans la cathédrale de Montréal, le 6 juin 1898, Berthe Brunet, fille d'Alexis Brunet, avocat, et de Marie Brazier.

Date de mise à jour de la biographie : Juin 2009

Archives