Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Joseph Gibb Robertson

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Joseph Gibb Robertson

(1820-1899)

 

Biographie

[Né à Stuartfield, dans l'Aberdeenshire, en Écosse, le 1er janvier 1820, fils de James Robertson, pasteur, et d'Elizabeth Murray.]

Émigra au Québec vers 1832. Fit ses études à Derby, dans l'État du Vermont, et à Sherbrooke.

Copropriétaire de J. G. Robertson and Company de 1843 à 1854, un commerce qui regroupait une mercerie, une épicerie et une quincaillerie. Propriétaire et copropriétaire de magasins de 1854 à 1862. Acheta et revendit de nombreuses propriétés foncières à Sherbrooke et dans les cantons avoisinants. Exploita le Sherbrooke Grist Mill, un moulin à farine, de 1858 à 1860.

Actionnaire de la Fabrique de coton de Sherbrooke en 1846, de la Sherbrooke County Building Society en 1850, de la Sherbrooke and Magog Turnpike Road Company en 1853. Président des compagnies Stanstead and Sherbrooke Mutual Life Insurance, Sherbrooke Eastern Townships and Kennebec Railway et Quebec Central Railway dont il fut aussi l'un des fondateurs. Président de la Ligue de tempérance du Québec en 1870 et en 1871 et de la Société d'agriculture de Sherbrooke.

Secrétaire-trésorier de la Municipalité de Sherbrooke de 1847 à 1855. Maire de Sherbrooke en 1854 et en 1855, de 1857 à 1868 et de 1869 à 1872. Élu député conservateur dans Sherbrooke en 1867. Réélu en 1871, en 1875, en 1878, en 1881, en 1886 et en 1890. Occupa le poste de Trésorier de la province d'abord dans les cabinets Chauveau et Ouimet du 15 juillet 1867 au 7 septembre 1874, date de sa démission suite au scandale des Tanneries. De nouveau trésorier dans le cabinet de Boucherville du 22 septembre 1874 au 25 janvier 1876, date de sa démission du cabinet. Siégea comme conservateur indépendant de 1876 à 1879. Trésorier de la province dans le cabinet Chapleau du 31 octobre 1879 au 19 janvier 1882, date de sa démission du cabinet en raison de son opposition à la politique ferroviaire du gouvernement. Redevint Trésorier dans les cabinets Ross et Taillon du 23 janvier 1884 au 29 janvier 1887. Fut également réélu aux élections partielles déclenchées en raison de ses nominations au Conseil exécutif le 5 novembre 1869, le 20 novembre 1879 et le 9 février 1884. Défait en 1892.

Maître de poste à Sherbrooke du 19 décembre 1892 jusqu'à son décès.

Décédé à Sherbrooke, le 13 mars 1899, à l'âge de 79 ans et 2 mois. Inhumé à Sherbrooke, dans le cimetière de la Congregational Church, le 16 mars 1899.

Avait épousé à Sherbrooke, dans la Congregational Church, le 19 juillet 1870, Mary Jane Woodward, fille d'Albert G. Woodward.

Date de mise à jour de la biographie : Juin 2009

Archives