Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Guy Saint-Pierre

Biographie au moment de la dissolution de l'Assemblée

  • En direct sur le Web

Guy Saint-Pierre

(1934-2022)

 

Biographie

Né à Windsor Mills (Saint-François-Xavier-de-Brompton), le 3 août 1934, fils d'Armand Saint-Pierre, arpenteur-géomètre, et d'Alice Perra.

Étudia à l'Académie Saint-Louis et au Collège Sacré-Cœur de Victoriaville. Diplômé en génie civil de l'Université Laval en 1957. Récipiendaire d'une bourse Athlone en 1957. Titulaire d'une maîtrise en génie civil de l'Imperial College of Science and Technology et de l'Université de Londres en 1959.

Officier dans le corps des ingénieurs de l'armée canadienne de 1953 à 1964. Vice-président de l'Association des étudiants de l'Université Laval en 1957.

Registraire de la Corporation des ingénieurs du Québec en 1964. Directeur technique adjoint de l'Institut de recherches et de normalisations économiques et scientifiques (IRNES) en 1966. Entré au service d'Acres Québec en 1967, fut vice-président de cette compagnie en 1969 et en 1970 et travailla à l'aménagement hydroélectrique des chutes Churchill au Labrador.

Élu député libéral dans Verchères en 1970. Réélu dans Chambly en 1973. Ministre de l'Éducation dans le cabinet Bourassa du 12 mai 1970 au 2 février 1972. Ministre du Tourisme, de la Chasse et de la Pêche du 15 février au 31 octobre 1972. Ministre de l'Industrie et du Commerce du 15 février 1972 au 26 novembre 1976. Défait en 1976.

Adjoint au président chez John Labatt en 1977. Président-directeur général des Minoteries Ogilvie de 1978 à 1988. Président et chef de la direction de SNC-Lavalin de 1989 à 1996, puis président du conseil d'administration de 1996 à 2002.

Membre du conseil d'administration de General Motors of Canada, de la Banque Royale du Canada, de Stelco, de Suncor et d'Alcan. Président de l'Association des manufacturiers canadiens en 1987. Président du Conference Board of Canada en 1992 et en 1993. Membre du comité du conseil canadien des chefs d'entreprise (CCCE), puis président en 1995. Président du conseil d'administration de la Banque Royale de 2001 à 2004.

Décoré du grade d'officier de l'Ordre du Canada en 1992 et de celui de compagnon en 2002. En 1994, reçut le Prix de gestion de l'Université McGill, la médaille Sir John Kennedey de l'Engineering Institute of Canada et un doctorat honoris causa en sciences appliquées de l'Université de Sherbrooke. Récipiendaire du Prix du dirigeant international canadien en 1995 et du Grand prix d'excellence professionnelle de l'Ordre des ingénieurs du Québec en 1996. Reçut la médaille Gloire de l'Escolle de l'Association des diplômés de l'Université Laval en 2001. Élevé au rang de grand officier de l'Ordre national du Québec en 2009. Reçut le prix René-Chaloult en 2010.

Décédé à Montréal, le 23 janvier 2022, à l'âge de 87 ans et 5 mois.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Christophe-d'Arthabaska, le 4 mai 1957, Francine Garneau, fille de Marcel Garneau, notaire, et de Françoise Champoux.

Date de mise à jour de la biographie : Janvier 2022

Archives