Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Gontran Saintonge

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Gontran Saintonge

(1898-1968)

 

Biographie

Né à Salaberry-de-Valleyfield, le 2 mai 1898, fils d'Urgel Saintonge et de Blanche-Cécile Marchand.

Étudia au Séminaire Saint-Thomas-d'Aquin de Valleyfield, au Collège militaire de Kingston, en Ontario, et à l'Université de Montréal. Fit sa cléricature auprès de Me Alcide Boissonneault et fut admis au Barreau de la province de Québec le 12 janvier 1925.

Exerça sa profession à Salaberry-de-Valleyfield avec F.-Georges Laurendeau, puis avec Théo L'Espérance. Fonda son propre cabinet à Montréal en 1954.

Élu député libéral dans Beauharnois en 1931. Ne s'est pas représenté en 1935. Défait en 1936.

Créé conseil en loi du roi le 31 décembre 1940. Bâtonnier du district de Richelieu en 1948. Président du Barreau rural en 1954. Trésorier du Barreau de Montréal en 1960. Commissaire à l'érection civile des paroisses du diocèse de Valleyfield. Vice-président de la Warnock Hersey Company Limited. Membre de l'Association de bienfaisance des avocats de Montréal. Membre fondateur du Club Rotary. Membre de la Chambre de commerce de Valleyfield, du Club de réforme et des Chevaliers de Colomb.

Décédé à Montréal, le 1er septembre 1968, à l'âge de 70 ans et 3 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 4 septembre 1968.

Avait épousé dans sa paroisse natale le 26 juillet 1927, Pauline Brossoit, fille de Numa Brossoit, avocat, et d'Hectorine Mailloux.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009