Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > John Sewell Sanborn

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

John Sewell Sanborn

(1819-1877)

 

Biographie

Né à Gilmanton, au New Hampshire, le 1er janvier 1819, fils de David Edwin Sanborn, fermier et enseignant, et d'Hannah Hook. Son prénom s'orthographia aussi John Sewall.

Étudia au Dartmouth College, à Hanover, New Hampshire, dont il obtint un premier diplôme en 1842, une maîtrise ès arts en 1845 et, plus tard, en 1874, un doctorat en droit. Reçut en outre, en 1854, une maîtrise ès arts et, en 1873, un doctorat en droit civil du Collège Bishop's, de Lennoxville.

De 1842 à 1845, fut directeur de la Sherbrooke Academy, puis fit l'apprentissage du droit à Sherbrooke, auprès d'Edward Short, et à Montréal. Admis au Barreau en 1847, exerça sa profession à Sherbrooke. Fut l'un des administrateurs du chemin à lisses du Saint-Laurent et de l'Atlantique.

Élu député de Sherbrooke à une élection partielle le 9 mars 1850; indépendant libéral. Réélu en 1851; indépendant, puis réformiste. Élu dans Compton en 1854; libéral indépendant, puis de tendance libérale. Ne s'est pas représenté en 1858. Élu sans opposition conseiller législatif de la division de Wellington à une élection complémentaire le 8 mai 1863. Refusa le poste de Solliciteur général en mai 1863. Réélu sans opposition au Conseil législatif en septembre 1864, occupa son siège jusqu'à l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Représenta la division de Wellington au Sénat à compter du 23 octobre 1867; appuya le Parti libéral.

Son siège devint vacant en raison de sa nomination, le 12 octobre 1872, comme juge puîné de la Cour supérieure de la province de Québec pour le district de Saint-François, à Sherbrooke. Accéda à la Cour du banc de la reine le 6 mars 1874, à titre de juge puîné, fonction qu'il remplit jusqu'à sa mort.

Fait conseiller de la reine en 1863. Fut bâtonnier du Barreau du district de Saint-François. Président de la Société de tempérance de Québec et de la Library Association de Sherbrooke. Diacre de l'Église congrégationaliste de Sherbrooke; un des administrateurs du Congregational College of British North America, de Montréal.

Décédé à Asbury Park, au New Jersey, le 17 juillet 1877, à l'âge de 58 ans et 6 mois. Ses obsèques eurent lieu dans l'église American Presbyterian de Montréal.

Avait épousé à Sherbrooke, le 1er juillet 1847, Eleanor Hall Brooks, fille de Samuel Brooks, homme d'affaires, et d'Elizabeth Towle; puis, en août 1856, Nancy Judson (Jackson) Hasseltine, de Bradford, au Massachusetts.

Source : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009

Archives