Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Yves Tardif

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Yves Tardif

 

Biographie

Né à Sarnia, en Ontario, le 27 décembre 1944, fils de Réal Tardif, chimiste, et de Jeannine Lesage.

Fit ses études à l'École Cardinal-Léger, au Collège Saint-Laurent et à la Faculté de droit de l'Université de Montréal. Boursier de la Chambre de commerce du Canada en 1968 et de la Chambre de commerce des jeunes de Montréal en 1969. Admis au Barreau du Québec en 1970. Titulaire d'une maîtrise de l'École nationale d'administration publique depuis 1978 et d'une scolarité de maîtrise en droit des affaires de l'Université de Montréal depuis 1979.

Militant dans diverses organisations libérales depuis 1965. Président de la Fédération des étudiants libéraux du Québec de 1967 à 1970. Président des Étudiants libéraux du Canada et vice-président de la Fédération mondiale des jeunesses libérales en 1968. Membre de la commission politique et de la commission d'organisation du Parti libéral du Québec de 1972 à 1974.

Membre du Club de réforme. Membre de la Jeune Chambre de commerce de Saint-Laurent de 1970 à 1973. Membre de la Corporation des administrateurs agréés en 1980 et de la Corporation des conseillers en relations industrielles du Québec en 1990.

Élu député libéral dans Anjou en 1973. Défait en 1976. Conseiller municipal de Sainte-Julie de 1984 à 1988.

Retourna à la pratique privée en 1976 et en 1977. Directeur des affaires juridiques à la Commission des valeurs mobilières de 1977 à 1982. Chargé de cours en droit des affaires à l'Université Concordia depuis 1979, en droit de la santé et de la sécurité du travail à la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke depuis 1992 et à l'Université du Québec à Trois-Rivières en 1985. Avocat, adjoint de la présidente-directrice générale, puis vice-président de la Commission de la santé et sécurité du travail de 1982 à 1988. Retourna à la pratique privée dans le cabinet Heenan, Blaikie de 1988 à 1991. Nommé commissaire à la Commission d'appel en matière de lésions corporelles en 1991, puis juge à la Cour supérieure du Québec à compter du 20 juin 2000.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009

Archives