Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jean-Thomas Taschereau

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Jean-Thomas Taschereau

(1778-1832)

 

Biographie

Né à Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (Sainte-Marie) et baptisé dans la paroisse Sainte-Marie, le 26 novembre 1778, fils de Gabriel-Elzéar Taschereau, seigneur, et de sa première femme, Marie-Louise-Élizabeth Bazin.

Étudia au Petit Séminaire de Québec. À compter de novembre 1799, étudia le droit auprès de Jonathan Sewell tout en remplissant les fonctions d'assistant de son père qui était grand voyer du district de Québec. Reçut sa commission d'avocat en 1801.

Élu député de Dorchester en 1800; appuya tantôt le Parti canadien, tantôt le Parti des bureaucrates. Réélu en 1804; appuya généralement le Parti canadien. En 1806, participa à la fondation du Canadien, journal du Parti canadien. Défait dans Dorchester en 1808. Élu dans Dorchester et dans Leinster en 1809; n'aurait pas eu le temps d'opter pour l'une de ces deux circonscriptions avant la dissolution du Parlement le 1er mars 1810. Arrêté sur l'ordre du gouverneur James Henry Craig et emprisonné en mars 1810 pour « pratiques traîtresses »; fut remis en liberté à la fin de juillet. Avait été défait dans Dorchester en 1810. Élu dans cette circonscription à une élection partielle en août 1812. Réélu en 1814 et en 1816. Défait en avril 1820. Élu dans Gaspé en juillet 1820. En 1821, devint juge de la Cour des commissaires de Sainte-Marie, président des sessions trimestrielles de Québec de 1821 à 1827 et conseiller du roi. Réélu dans Gaspé en 1824; devint inapte à siéger et à voter à la suite de sa nomination comme juge de la Cour du banc du roi pour le district de Québec, le 29 mars 1827, fonction qu'il remplit jusqu'à sa mort. Nommé au Conseil législatif le 2 mai 1828.

S'occupa de la mise en valeur de la seigneurie paternelle de Sainte-Marie-de-la-Nouvelle-Beauce (Sainte-Marie). Pendant la guerre de 1812, put réintégrer la milice dont il avait été écarté en 1808 à cause de ses liens avec Le Canadien; fut nommé adjudant général adjoint de la milice du Bas-Canada en 1813. Obtint quelques postes de commissaire.

Est l'auteur de Procédés d'un comité spécial [...] sur le bill pour mieux régler les pêches dans le district inférieur de Gaspé [...] édité à Québec en 1823.

Décédé en fonction à Québec, le 14 juin 1832, à l'âge de 53 ans et 6 mois. Inhumé au cimetière Saint-Louis, dans la paroisse Notre-Dame, le 14 juin 1832.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame de Québec, le 19 mai 1806, Marie Panet, fille de Jean-Antoine Panet et de Louise-Philippe Badelart.

Frère de Thomas-Pierre-Joseph Taschereau . Demi-frère d'Antoine-Charles Taschereau. Grand-père de Louis-Alexandre Taschereau. Arrière-grand-père de Robert Taschereau. Oncle de Pierre-Elzéar Taschereau et de Joseph-André Taschereau. Neveu par alliance de Michel-Amable Berthelot Dartigny. Grand-oncle d'Henri-Elzéar Taschereau. Beau-père d'Elzéar-Henri Juchereau Duchesnay. Beau-frère de Louis Panet et de Philippe Panet, et d'Olivier Perrault .

Souce  : DBC.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009

Archives