Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Joseph-Adolphe Tessier

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Joseph-Adolphe Tessier

Joseph-Adolphe Tessier

(1861-1928)

 

Biographie

Né à Sainte-Anne-de-la-Pérade, le 17 décembre 1861, fils de Louis-Gonzague Tessier, cultivateur, et de Rose de Lima Laquerre.

Fit ses études à l'Académie Saint-Cyr, au Collège de Trois-Rivières, à l'Université Laval à Montréal et à l'École militaire de Saint-Jean. Admis au Barreau de la province de Québec le 26 janvier 1885. Créé conseil en loi du roi le 30 juin 1903.

Exerça sa profession à Trois-Rivières dès 1885. Avocat de la Cité de Trois-Rivières de 1896 à 1904. Substitut du Procureur général pour le district de Trois-Rivières de 1900 à 1904. Lieutenant-colonel du 86e régiment de milice de Trois-Rivières pendant 10 ans.

Maire de Trois-Rivières de 1913 à 1921. Se présenta dans Champlain lors des élections provinciales de 1892, mais retira sa candidature avant le jour du scrutin. Élu sans opposition député libéral dans Trois-Rivières en 1904. Réélu en 1908 et en 1912. Orateur suppléant du 18 janvier 1912 au 2 mars 1914. Son siège devint vacant lors de sa nomination comme ministre; fut réélu à l'élection partielle du 18 mars 1914. De nouveau élu en 1916 et en 1919 sans opposition. Ministre de la Voirie dans les cabinets Gouin et Taschereau du 2 mars 1914 au 27 septembre 1921.

Son mandat de député prit fin lorsqu'il fut nommé président de la Commission des eaux courantes du Québec le 27 septembre 1921.

Décédé à Trois-Rivières, le 4 novembre 1928, à l'âge de 66 ans et 11 mois. Inhumé dans le cimetière du même endroit, le 8 novembre 1928.

Avait épousé dans la cathédrale de Trois-Rivières, le 14 août 1888, Marie-Louise-Elmire Guillet, fille de François-Xavier Guillet et de Louise-Angélique Desfossés, et petite-fille de Jean Desfossés.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009