Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Ernest Tétreau

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Ernest Tétreau

(1871-1957)

 

Biographie

Né à Saint-Jude, près de Saint-Hyacinthe, le 21 mai 1871, fils d'Ernest Ducharme dit Tétreau, notaire et registrateur du comté de Bagot, et de Délia Gauthier.

Étudia au Séminaire de Saint-Hyacinthe, au Collège de Montréal et à l'Université Laval à Montréal. Fit sa cléricature auprès de Mes Louis-Philippe Brodeur et Raoul Dandurand, sénateur de 1898 à 1942. Admis au Barreau de la province de Québec le 30 juillet 1895. Créé conseil en loi du roi le 26 novembre 1924.

Exerça d'abord sa profession seul, puis fonda un cabinet d'avocats à Montréal en 1896. Fut également employé à la division de la perception des taxes de la Cité de Montréal à compter du 31 mars 1896, devint avocat adjoint de la Ville le 25 janvier 1897. Démissionna de ce poste le 13 décembre 1897. Membre du conseil d'administration de la maison Viau ltée. Collabora à différents journaux et publia Esquisses biographiques des conférenciers de l'Alliance française, comité de Montréal (1949).

Président de la Commission scolaire Saint-Viateur-d'Outremont de 1944 à 1946. Échevin du quartier Saint-Denis au conseil municipal de Montréal de 1910 à 1914. Élu député libéral indépendant dans Montréal-Dorion en 1923. Ne s'est pas représenté en 1927.

Président de l'Alliance française de Montréal de 1934 à 1953. Membre de plusieurs sociétés de bienfaisance et de l'Association de bienfaisance des avocats de Montréal de 1939 à 1957. Cofondateur de la Fédération des œuvres de charité canadiennes-françaises. Président de la Société des concerts symphoniques de Montréal et du Conseil des œuvres de Notre-Dame-de-la-Merci. Vice-président de l'Hôpital Notre-Dame. Membre du conseil général de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et président du comité de la pensée française de cette société. Président de la section Saint-Édouard de la Société Saint-Jean-Baptiste et directeur de l'Association nationale Saint-Jean-Baptiste. Secrétaire de la section canadienne de la Société d'entraide de la Légion d'honneur, puis membre à vie et président des membres honoraires de cette association. Secrétaire du Comité pour le relèvement du franc. Fondateur de la Ligue de survivance française. Membre du comité France-Amérique et du Cercle interallié de Paris. Président du comité Canada-Haïti de Montréal. Membre du Club Saint-Denis et du bureau de direction du Club national. Président du Club libéral Brodeur. Créé chevalier de la Légion d'honneur en 1927. Récipiendaire de la Médaille d'or de l'Union nationale française en 1929 et de la Grande Médaille de vermeil de l'Alliance française de Paris en 1931. Reçut un doctorat en droit honoris causa du Collège Bishop's en 1940 et de l'Université de Montréal en 1943. Créé commandeur de l'Ordre national de la République d'Haïti.

Décédé à Outremont, le 20 juillet 1957, à l'âge de 86 ans et 1 mois. Inhumé à Montréal, dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 23 juillet 1957.

Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste, le 17 septembre 1895, Berthe Gaudet, fille de Michel Gaudet, médecin, et de Léocadie Marteau; puis, dans la cathédrale de Montréal, le 11 juillet 1911, Blanche Viau, fille de Charles Théodore Viau, fondateur de la biscuiterie Viau, et d'Émélie Deguise.

Beau-frère d'Amédée Geoffrion.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009