Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jacques-Raymond Tremblay

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.

Jacques-Raymond Tremblay

 

Biographie

Né à Sorel, le 31 août 1923, fils de Louis-Philippe Tremblay, comptable, et d'Annette Chapdelaine.

Étudia au Collège du Sacré-Cœur à Sorel où il fut diplômé en commerce. Suivit un stage de perfectionnement à l'Association des assureurs-vie du Canada (Toronto) de 1963 à 1966.

Servit dans l'armée canadienne de 1941 à 1943. Siégea à la Commission fédérale des prix de 1943 à 1945. De 1946 à 1952, cumula les postes d'annonceur à la station Radio-Richelieu et de publiciste-traducteur chez Eaton du Canada. Nommé planificateur de la production à la compagnie Sorel Industries en 1952. Représentant et gérant à La Prudentielle d'Amérique de 1956 à 1969. Administrateur et relationniste pour la firme Construction Saint-Paul.

Membre du conseil d'administration de la Société franco-canadienne de réalisation et de Cinétel. Membre honoraire de la Légion canadienne. Membre des Chevaliers de Colomb de Sorel, du Club Aramis de Saint-Jean et du Club Richelieu.

Membre fondateur de la Fédération libérale du Québec en 1955. Organisateur libéral lors des élections provinciales de 1960, de 1962, de 1966 et de 1970. Coordonnateur régional du comité Robert-Bourassa en 1969. Élu député libéral à la Chambre des communes dans Richelieu-Verchères à l'élection partielle du 29 mai 1967. Ne s'est pas représenté en 1968. Adjoint administratif du ministre du Revenu national à Ottawa en 1968 et en 1969. Élu député du Parti libéral du Québec dans Iberville en 1973. Défait en 1976.

Membre de la Commission des allocations aux anciens combattants de 1977 à 1980. Commissaire à la Commission canadienne des pensions des anciens combattants de 1980 à 1985. Devint contractuel à cette commission et au Bureau des services juridiques des pensions en 1985.

Décédé à Sorel-Tracy, le 2 août 2012, à l'âge de 88 ans et 11 mois.

Avait épousé dans la paroisse Saint-Pierre-de-Sorel, le 12 octobre 1946, Éthel Crépeau, fille de J. Napoléon Crépeau, ingénieur naval, et d'Aurore Péloquin.

Date de mise à jour de la biographie : Août 2012