Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Arthur Turcotte

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
Arthur Turcotte

Arthur Turcotte

(1845-1905)

 

Biographie

Né à Montréal, le 19 janvier 1845, fils de Joseph-Édouard Turcotte et de Flore Buteau.

Fit ses études au Collège Sainte-Marie à Montréal, au Stoneyhurst College en Angleterre, à l'Université Laval à Québec et à l'Université McGill. Fit sa cléricature auprès de Me Laflamme. Admis au Barreau de la province de Québec le 18 juin 1867. Créé conseil en loi de la reine le 5 décembre 1878.

Exerça sa profession à Trois-Rivières avec Charles Dumoulin et Magloire McLeod. Directeur honoraire de la British Empire Life Association. Président de la Compagnie d'imprimerie de Trois-Rivières, puis fondateur et directeur du journal La Concorde en 1879. Cofondateur de La Sentinelle en août 1884.

Échevin de Trois-Rivières de 1873 à 1875, puis maire du 17 juillet 1876 au 9 juillet 1877. Élu député conservateur indépendant dans Trois-Rivières à l'élection partielle du 18 avril 1876. Réélu sans opposition en 1878. Orateur de l'Assemblée législative du 4 juin 1878 au 8 mars 1882. Candidat conservateur indépendant défait aux élections de 1881. Élu député conservateur indépendant à l'élection partielle du 26 mars 1884. Réélu comme candidat libéral en 1886. Nommé ministre sans portefeuille dans le cabinet Mercier le 29 janvier 1887. Premier ministre par intérim en 1887. Procureur général du 3 mai 1888 au 22 août 1890. Son siège devint vacant lors de sa nomination comme ministre. Fut réélu à l'élection partielle du 25 mai 1888. Défait en 1890.

Protonotaire à la Cour supérieure de Montréal du 19 août 1890 jusqu'à sa mort.

Décédé à Montréal, le 12 octobre 1905, à l'âge de 60 ans et 8 mois. Inhumé à Trois-Rivières, dans le cimetière Saint-Louis, le 16 octobre 1905.

Avait épousé à Trois-Rivières, dans la paroisse Immaculée-Conception, le 16 janvier 1873, Éléonore McDonald, fille d'Angus McDonald, marchand de bois, et d'Éléonore-Christine Dénéchaud.

Frère de Gustave-Adolphe Turcotte, député à la Chambre des communes de 1907 à 1911. Filleul de René-Édouard Caron.

Source: DBC

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009

Archives