Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Lawrence S. Bergman

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député
Lawrence S. Bergman

Lawrence S. Bergman

 

Biographie

Né à Montréal, le 6 décembre 1940, fils de Moe Bergman, marchand, et de Nettie Karpman.

Obtint un baccalauréat ès arts de l'Université Sir-George-Williams en 1961. Diplômé de la Faculté de droit de l'Université de Montréal en 1964. Membre de la Chambre des notaires depuis 1965.

Associé de l'étude de notaires Berger & Bergman de 1966 à 1994. Fut membre du comité de discipline de la Chambre des notaires du Québec.

Président de B'nai Brith Bonaventure Lodge No. 2401 en 1969 et en 1970, membre du Conseil de la synagogue « House of Israel » de Sainte-Agathe-des-Monts de 1990 à 1992. Vice-président de la Congrégation Adath Israel-Poale Zedek de Montréal en 1991 et en 1992, puis président de 1992 à 1996. Membre du Conseil de la communauté juive de Montréal de 1993 à 1996 et du Conseil de l'Institut canadien de recherches sur le judaïsme de 1995 à 2003. Président honoraire du YM-YWHA (Les Centres communautaires juifs de Montréal) de 1995 à 1997. De 1998 à 2003, fut membre du comité aviseur de la Faculté des études religieuses de l'Université McGill et directeur honoraire de Magen David Adom Canadien pour Israël.

Élu député du Parti libéral dans D'Arcy-McGee en 1994. Réélu en 1998, en 2003, en 2007, en 2008 et en 2012. Ministre du Revenu dans le cabinet Charest du 29 avril 2003 au 18 avril 2007. Président de la Commission des transports et de l'environnement du 25 mai 2007 au 5 novembre 2008. Président du caucus des députés du gouvernement du 18 décembre 2008 au 1er août 2012. Président de la Commission de la santé et des services sociaux du 7 novembre 2012 au 5 mars 2014. Ne s'est pas représenté en 2014.

Fut récipiendaire de plusieurs prix dont le Rabbanit Sarah Herzog en 1996, le Prix Jérusalem en 1999 et la décoration du Rayonnement culturel de la Renaissance française en 2000.

Date de mise à jour de la biographie : Mai 2014