Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Monique Gagnon-Tremblay

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Monique Gagnon-Tremblay

Monique Gagnon-Tremblay

 

Biographie

Née à Plessisville, le 26 mai 1940, fille de Joseph Gagnon, modeleur, et d'Antoinette Provencher.

Diplômée de l'Institut de secrétariat Quirion Business School. Travailla d'abord à la Victoriaville Specialties, puis fut secrétaire exécutive du notaire Jean-René Tétreault à Plessisville pendant 11 ans. En parallèle, obtint un baccalauréat ès arts de l'Université Laval en 1969, une licence en droit en 1972, et un diplôme en droit notarial de l'Université de Sherbrooke en 1973.

Notaire à Ascot Corner de 1973 à 1985. Chargée de cours en droit notarial à l'Université de Sherbrooke de 1979 à 1985.

Fut membre de l'Association de planification fiscale et successorale québécoise, directrice de la corporation de l'Hôpital d'Youville à Sherbrooke et de la Commission des services juridiques de l'Estrie. Membre de l'AFEAS d'Ascot Corner.

Conseillère municipale d'Ascot Corner de 1979 à 1985. Présidente du Non dans la circonscription de Saint-François en 1980. Candidate libérale défaite dans Saint-François en 1981. Fut ensuite membre de divers comités au sein du Parti libéral. Élue députée due ce parti dans Saint-François en 1985. Réélue en 1989, en 1994, en 1998, en 2003, en 2007 et en 2008. Ministre déléguée à la Condition féminine et des services de garde dans le cabinet Bourassa du 12 décembre 1985 au 11 octobre 1989. Ministre des Communautés culturelles et de l'Immigration du 3 mars 1989 au 11 janvier 1994. Vice-présidente du Conseil du trésor du 11 octobre 1989 au 26 septembre 1994, ministre des Finances du 18 octobre 1993 au 11 janvier 1994, vice-première ministre, ministre déléguée à l'Administration et à la Fonction publique et présidente du Conseil du trésor du 11 janvier au 26 septembre 1994.

Présidente du caucus des députés du Parti libéral de 1994 à 1996, chef de l'opposition officielle du 13 mai au 28 octobre 1998, adjointe du chef de l'opposition officielle du 19 janvier 1999 au 12 mars 2003 et présidente de la Commission des affaires sociales du 4 mars 1999 au 12 mars 2003. Vice-première ministre du 29 avril 2003 au 18 février 2005 et ministre des Relations internationales et de la Francophonie dans le cabinet Charest du 29 avril 2003 au 18 décembre 2008. Vice-présidente du Conseil du trésor du 18 février 2005 au 18 décembre 2008, date où elle en devint la présidente jusqu'au 10 août 2010. Ministre responsable de l'Administration gouvernementale du 18 décembre 2008 au 10 août 2010. Ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie du 11 août 2010 au 19 septembre 2012. Ne s'est pas représentée en 2012.

Cessa de pratiquer le notariat quelques années après le début de sa carrière politique, puis fut notaire honoraire. Faite chevalier de l'Ordre de la Pléiade en 2003.

Date de mise à jour de la biographie : Juin 2016

Archives