Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Louise Harel

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Louise Harel

Louise Harel

 

Biographie

Née à Sainte-Thérèse-de-Blainville, le 22 avril 1946, fille de Roger Harel, historien et cadre scolaire, et de Mignonne Laroche, coiffeuse.

Titulaire d'un baccalauréat ès arts du Séminaire Sainte-Thérèse en 1965. Étudia en sociologie à l'Université de Montréal. Vice-présidente de l'Union générale des étudiants du Québec en 1968. Obtint une licence en droit de l'Université de Montréal en 1977. Admise au Barreau du Québec en 1978.

Travailla au Conseil de développement social du Montréal métropolitain de 1971 à 1974. Responsable du dossier de la condition féminine au Centre des services sociaux de Montréal de 1979 à 1981.

Membre de la Fédération des femmes du Québec ainsi que de nombreuses coopératives. Membre de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal.

Permanente au secrétariat national du Parti québécois (PQ) en 1970 et en 1971. Présidente de la région Montréal-Centre du PQ de 1974 à 1979 et vice-présidente de ce parti de 1979 à 1981. Élue députée péquiste dans Maisonneuve en 1981. Réélue en 1985, puis dans Hochelaga-Maisonneuve en 1989, en 1994, en 1998, en 2003 et en 2007. Présidente de la Commission de l'économie et du travail du 15 mars au 25 septembre 1984. Ministre des Communautés culturelles et de l'Immigration dans le cabinet Lévesque du 25 septembre au 27 novembre 1984, date de sa démission comme ministre. Adjointe parlementaire du ministre de la Justice du 16 mai au 23 octobre 1985. Vice-présidente de la Commission de la culture du 11 février 1986 au 9 août 1989. Présidente de la Commission de l'éducation du 29 novembre 1989 au 24 juillet 1994.

Ministre d'État à la Concertation et ministre de l'Emploi dans le cabinet Parizeau du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996. Ministre d'État de l'Emploi et de la Solidarité et ministre de la Sécurité du revenu dans le cabinet Bouchard du 29 janvier 1996 au 15 décembre 1998. Ministre de l'Emploi et de la solidarité du 25 juin 1997 au 15 décembre 1998. Ministre d'État aux Affaires municipales et à la Métropole du 15 décembre 1998 au 30 janvier 2002. Présidente de l'Assemblée nationale du 12 mars 2002 au 4 juin 2003. Présidente de l'Assemblée parlementaire de la francophonie en 2002 et en 2003. Présidente de la Commission des transports et de l'environnement du 6 juin 2003 au 6 juin 2005. Chef de l'opposition officielle du 6 juin 2005 au 21 août 2006 et vice-présidente de la Commission de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation du 29 novembre 2006 au 21 février 2007. Présidente de la Commission de l'éducation du 25 mai 2007 au 5 novembre 2008. Ne s'est pas représentée en 2008.

Chef de Vision Montréal du 29 juin 2009 à septembre 2013. Candidate défaite à la mairie de Montréal le 1er novembre 2009. Élue conseillère du district de Maisonneuve-Longue-Pointe en 2009. Chef de l'opposition au conseil municipal de la Ville de Montréal de 2009 à 2013. Candidate défaite dans le district de Sainte-Marie en 2013.

Animatrice bénévole à Radio-Ville-Marie à compter de janvier 2014. Devint membre du conseil d'administration de Juripop en juillet 2015.

Reçue grand-croix de l'Ordre de la Pléiade le 17 mars 2004. Récipiendaire de la médaille d'honneur de l'Assemblée nationale le 13 mai 2014. Reçut le prix René-Chaloult en mai 2015 de l'Amicale des anciens parlementaires du Québec. En juin 2015, reçut le Prix distinction de l'Association des diplômés en droit de l'Université de Montréal ainsi que le Prix hommage du Congrès maghrébin.

Date de mise à jour de la biographie : Novembre 2016

Archives