Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Monique Jérôme-Forget

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Monique Jérôme-Forget

Monique Jérôme-Forget

 

Biographie

Née à Montréal, le 8 août 1940, fille de Frédérick Georges Jérôme, contremaître, et de Cécile Labelle.

Étudia en économique à l'University of London en Angleterre en 1960, en histoire à la Johns Hopkins University de 1964 à 1966 et en économique politique à l'Université de Montréal de 1966 à 1968. Obtint un baccalauréat ès arts en psychologie en 1972 et un doctorat en psychologie en 1976 à l'Université McGill.

Fut chargée d'enseignement à l'Université McGill de 1972 à 1975, psychologue à l'Hôpital Royal Victoria de 1975 à 1979 et directrice des services professionnels au CLSC Métro de 1979 à 1982. Sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et du Bien-Être à Ottawa de 1982 à 1985, vice-rectrice, finances, recherches institutionnelles et ressources humaines à l'Université Concordia en 1985 et en 1986 puis présidente-directrice générale de la Commission de la santé et de la sécurité du travail de 1986 à 1990. Présidente de l'Institut de recherche en santé et sécurité du travail de 1986 à 1990, présidente de l'Institut de recherche en politique publique de 1991 à 1998. Fut également rédactrice de chroniques pour le Financial Post et le journal Les Affaires de 1993 à 1998.

Membre de plusieurs conseils d'administration : Conseil canadien sur le développement social de 1983 à 1985, Fondation québécoise en environnement de 1986 à 1989, Orchestre symphonique de Montréal de 1989 à 1991, Société d'investissement jeunesse de 1993 à 1998 et Cinémathèque québécoise en 1997 et en 1998. Membre fondatrice et présidente du Comité des politiques sociales de l'Organisation de coopération et de développement économiques de 1983 à 1985, vice-présidente du congrès annuel de l'Organisation mondiale de la santé en 1984, membre de l'Institut d'études canadiennes de l'Université McGill de 1994 à 1998, du comité consultatif de l'Institut des relations intergouvernementales de l'Université Queen's à Kingston, en Ontario, de 1995 à 1998, et membre du Conseil médical du Canada de 1996 à 1998.

Élue députée du Parti libéral dans Marguerite-Bourgeoys en 1998. Réélue en 2003, en 2007 et en 2008. Présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration gouvernementale dans le cabinet Charest du 29 avril 2003 au 18 décembre 2008. Ministre des Services gouvernementaux du 18 avril 2007 au 18 décembre 2008. Ministre des Finances du 18 avril 2007 au 8 avril 2009 et ministre responsable des Infrastructures du 18 décembre 2008 au 8 avril 2009, date de sa démission.

Devint conseillère spéciale au bureau de Montréal du cabinet d'avocats Osler, Hoskin & Harcourt le 31 août 2009.

Nommée présidente du conseil d'administration du Musée McCord le 21 juin 2012. Ambassadeure pour la Fondation du CHUM en 2015.

Décorée de l'Ordre national du Québec en juin 2013 et de l'Ordre du Canada le 18 novembre 2015.

Publia Les femmes au secours de l'économie : pour en finir avec le plafond de verre en 2012.

Date de mise à jour de la biographie : Avril 2016

Émission Mémoires de députés