Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Bernard Landry

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Bernard Landry

Bernard Landry

 

Biographie

Né à Saint-Jacques, le 9 mars 1937, fils de Bernard Landry et de Thérèse Granger.

Étudia à l'Académie Saint-Louis et au Séminaire de Joliette. Licencié en droit de l'Université de Montréal. Admis au Barreau du Québec en juin 1965. Poursuivit ses études à l'Institut d'études politiques à Paris dont il est diplômé en économie et en finances. Stagiaire au Ministère des Finances et des Affaires économiques à Paris.

Président fondateur du Conseil étudiant du Séminaire de Joliette. Président de l'Association des étudiants de la Faculté de droit de l'Université de Montréal et de l'Association générale des étudiants de l'Université de Montréal. Président du comité de fondation de l'Union générale des étudiants du Québec et président fondateur de l'Association générale des étudiants québécois en France. Officier d'infanterie de milice. Membre de l'exécutif de fondation de la Ligue des droits de l'homme, de l'Association canadienne des sciences politiques et de l'Association du Barreau canadien.

Conseiller technique au cabinet du ministre des Richesses naturelles, puis adjoint au directeur général de la planification de ce ministère de 1964 à 1968. Chargé de mission au cabinet du ministre de l'Éducation. Pratiqua le droit à Joliette et à Montréal de 1969 à 1976. Comme avocat, représenta plusieurs groupes ou associations, notamment les grévistes de la compagnie Firestone et de la Canadian Gypsum à Joliette, le Comité de citoyens de Laval et les expropriés de la région de Gentilly.

Secrétaire exécutif du Comité ouvrier juif des droits de l'homme (Congrès du travail du Canada). Fondateur et premier titulaire de la Chaire en mondialisation des marchés agroalimentaires de l'Université du Québec à Montréal (UQAM).

Candidat du Parti québécois défait dans Joliette en 1970 et dans Joliette-Montcalm en 1973. Membre de l'exécutif national du Parti québécois à compter de 1974. Élu député du Parti québécois dans Fabre en 1976. Réélu dans Laval-des-Rapides en 1981. Assermenté membre du Conseil exécutif le 26 novembre 1976 et ministre d'État au Développement économique dans le cabinet Lévesque le 2 février 1977. Occupa ce poste jusqu'au 9 septembre 1982. Ministre délégué au Commerce extérieur du 9 septembre 1982 au 12 janvier 1983. Ministre du Commerce extérieur dans les cabinets Lévesque et Johnson (Pierre Marc) du 12 janvier 1983 au 16 octobre 1985. Ministre des Relations internationales dans les cabinets Lévesque et Johnson (Pierre Marc) du 5 mars 1984 au 16 octobre 1985. Ministre des Finances dans le cabinet Johnson (Pierre Marc) du 16 octobre au 12 décembre 1985. Candidat à la direction du Parti québécois en 1985, retira sa candidature le 16 août. Défait dans Laval-des-Rapides en 1985.

Coanimateur et personne-ressource à l'émission de télévision d'affaires publiques Le Monde magazine en 1986 et en 1987. Professeur au Département des sciences administratives de l'UQAM de 1986 à 1994. Membre du conseil d'administration de Micro-Logic d'Applications à compter de 1987.

Vice-président du Parti québécois de 1989 à 1994. Réélu dans Verchères en 1994, en 1998 et en 2003. Vice-premier ministre et ministre des Affaires internationales, de l'Immigration et des Communautés culturelles dans le cabinet Parizeau du 26 septembre 1994 au 2 novembre 1995. Ministre des Affaires internationales du 3 novembre 1995 au 28 janvier 1996. Vice-premier ministre, vice-président du Conseil exécutif et ministre d'État à l'Économie et aux Finances dans le cabinet Bouchard du 29 janvier 1996 au 8 mars 2001. Ministre de l'Industrie, du Commerce, de la Science et de la Technologie du 29 janvier 1996 au 23 septembre 1998. Ministre de l'Industrie et du Commerce du 15 décembre 1998 au 8 mars 2001. Ministre des Finances du 29 janvier 1996 au 8 mars 2001. Ministre du Revenu du 29 janvier 1996 au 15 décembre 1998 et du 28 avril au 10 novembre 1999.

Chef du Parti québécois du 2 mars 2001 au 6 juin 2005. Premier ministre du Québec du 8 mars 2001 au 29 avril 2003. Chef de l'opposition officielle du 29 avril 2003 au 6 juin 2005, date de sa démission.

Conseiller stratégique auprès de la firme d'avocats Lapointe Rosenstein de Montréal depuis novembre 2005. Professeur au Département de stratégie des affaires de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal. Chercheur associé à la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l'UQAM. Professeur invité à l'École polytechnique de Montréal.

Récipiendaire du premier prix Louis-Joseph-Papineau pour avoir consacré plus de 35 ans à la cause souverainiste, en 2005, et du titre de Patriote de l'année 2006. Commandeur de la Légion d'honneur, grand-croix de l'Ordre de la Pléiade et décoré de l'Ordre du Mérite de la Bavière. Élevé au rang de grand officier de l'Ordre national du Québec pour sa contribution exceptionnelle à la vie québécoise le 19 juin 2008. Reçut le prix Pierre-Bourgault le 22 juin 2008.

Date de mise à jour de la biographie : Avril 2009

Archives