Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jean-Noël Tremblay

Recherche avancée dans la section Députés

Trouver un député

Jean-Noël Tremblay

 

Biographie

Né à Saint-André-du-Lac-Saint-Jean, le 7 juin 1926, fils d'Alfred Tremblay, cultivateur, et de Marie-Élisabeth Tremblay.

Étudia à l'École de Saint-André, au Séminaire Saint-Alphonse à Sainte-Anne-de-Beaupré, au Séminaire du Sacré-Cœœur à Saint-Victor-de-Beauce, à l'Université Laval et à l'Université du Québec à Chicoutimi. Suivit aussi des cours en histoire de l'éducation à l'Institut Jean-Jacques-Rousseau et au Bureau international de l'éducation à Genève. Fit également un stage d'études à l'UNESCO à Paris. Bachelier en théologie, licencié en droit et détenteur d'un certificat d'études supérieures en français.

De 1952 à 1966, enseigna les langues et la littérature française à l'Externat classique Saint-Jean-Eudes à Québec, au Séminaire de Québec, au Séminaire Saint-François à Cap-Rouge et à l'Université Laval. Professeur invité aux universités de Colombie-Britannique et Simon Fraser (Vancouver). Maître de conférences à la Faculté libre de philosophie à Paris. Directeur du journal Le Carabin de l'Université Laval. Collaborateur à La Revue dominicaine, à la revue Culture et au journal Notre Temps. Chroniqueur à l'hebdomadaire Progrès-Dimanche de Chicoutimi.

Élu député conservateur à la Chambre des communes dans Roberval en 1958. Défait en 1962. De 1961 à 1966, fut conseiller spécial de Daniel Johnson père, alors chef de l'opposition à l'Assemblée législative. Élu député de l'Union nationale dans Chicoutimi en 1966. Réélu en 1970. Ministre des Affaires culturelles dans les cabinets Johnson et Bertrand du 16 juin 1966 au 12 mai 1970. Défait en 1973. Conseiller contractuel au ministère des Affaires intergouvernementales du Québec en 1977. Conseiller auprès de la ministre fédérale Jeanne Sauvé de 1977 à 1979. De 1980 à 1984, fut directeur des Relations publiques à la Chambre des communes et conseiller spécial de la présidente. Conseiller culturel du gouverneur général de 1984 à 1989. Conseiller spécial du ministre canadien des Communications, Marcel Masse, en 1989 et en 1990. Conseiller culturel auprès du maire de Québec Jean-Paul L'Allier à compter de 1991.

Membre de l'Association canadienne des éducateurs de langue française. Commandeur de la Société du parler français de Montréal et récipiendaire de la médaille du Mérite de la Société d'histoire franco-canadienne (États-Unis). Membre du conseil d'administration de l'Association mondiale des amis de l'enfance de Monaco.

Publia Le lieu de mon espérance en 1993.

Date de mise à jour de la biographie : Juillet 2009

Archives

Émission Mémoires de députés