Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Jean-Jacques Bertrand

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Jean-Jacques Bertrand

Jean-Jacques Bertrand

(1916-1973)

 

Biographie

Né à Sainte-Agathe-des-Monts, le 20 juin 1916, fils de Lorenzo Bertrand, chef de gare et télégraphiste, et de Bernadette Bertrand.

Étudia au Collège Sacré-Coeur à Sainte-Agathe, au Juvénat des Oblats à Ottawa, au Séminaire de Saint-Hyacinthe, puis aux universités d'Ottawa et de Montréal. Fut décoré du Mérite universitaire par l'Université de Montréal. Admis au Barreau de la province de Québec en 1941.

Pratiqua le droit au cabinet de Louis-Arthur Giroux à Sweetsburg. S'associa plus tard à Me Gérard Turmel, puis à Mes Jacques Meunier et Gilles Mercure. Directeur de la Compagnie d'expansion industrielle de Cowansville. Secrétaire-trésorier des corporations municipale et scolaire de Sweetsburg de 1942 à 1948.

Élu député de l'Union nationale dans Missisquoi en 1948. Réélu en 1952, en 1956, en 1960, en 1962, en 1966 et en 1970. Nommé adjoint parlementaire du ministre des Terres et Forêts et du ministre des Ressources hydrauliques le 17 décembre 1954. Ministre des Terres et Forêts dans les cabinets Duplessis et Sauvé du 30 avril 1958 au 8 janvier 1960. Ministre de la Jeunesse et ministre du Bien-être social dans le cabinet Barrette du 8 janvier au 5 juillet 1960. Candidat défait à la direction de l'Union nationale en 1961. Nommé vice-président du Conseil exécutif le 17 juin 1966. Ministre de l'Éducation dans le cabinet Johnson du 16 juin 1966 au 31 octobre 1967. Ministre de la Justice dans le même cabinet du 16 juin 1966 au 2 octobre 1968. Nommé chef intérimaire de l'Union nationale le 2 octobre 1968, à la suite du décès du premier ministre Daniel Johnson. Premier ministre de la province de Québec et président du Conseil exécutif du 2 octobre 1968 au 12 mai 1970. Ministre de la Justice et ministre des Affaires intergouvernementales du 2 octobre 1968 au 23 juillet 1969. Ministre des Finances du 18 au 23 juillet 1969. Confirmé chef permanent de l'Union nationale à l'issue du congrès de son parti tenu le 21 juin 1969. Chef de l'opposition officielle du 12 mai 1970 au 19 juin 1971.

Membre du conseil d'administration de l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville. Président de la Chambre de commerce des jeunes de Cowansville en 1946 et en 1947. Créé conseil en loi du roi le 14 juin 1950. A reçu des doctorats honoris causa des universités Bishop's et Ottawa en 1959, Sherbrooke en 1967 ainsi que Montréal et Laval en 1969. Membre des Chevaliers de Colomb, du Club Renaissance, du Club de la garnison et du Club Saint-Denis.

Décédé en fonction à Montréal, le 22 février 1973, à l'âge de 56 ans et 8 mois. Inhumé à Cowansville, au cimetière de la paroisse Sainte-Rose-de-Lima, le 25 février 1973.

Avait épousé à Sweetsburg, le 14 octobre 1944, Gabrielle Giroux, fille de Louis-Arthur Giroux , avocat, et de Juliette Bolduc.

Père de Jean-François Bertrand. Son épouse, Gabrielle Bertrand, fut députée à la Chambre des communes de 1984 à 1993.

Date de mise à jour de la biographie : Mars 2009

Archives