Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Députés > Charles-Eugène Boucher de Boucherville

Recherche avancée dans les fiches biographiques des députés

Pour savoir qui est votre député, saisissez votre code postal ou le nom de votre circonscription (comté). Pour accéder à la fiche biographique d’un député, saisissez le nom du député ou le nom de sa circonscription.

Veuillez saisir un mot clé avant d'effectuer la recherche.
Trouver un député selon les critères suivants : OU
 

Trouver un député selon les critères suivants :

OU

Ces critères ne peuvent être combinés avec le critère « Mots clés » de la recherche avancée.

Chercher par :

Veuillez saisir un mot clé ou sélectionner une session pour obtenir des résultats.
Charles-Eugène Boucher de Boucherville

Charles-Eugène Boucher de Boucherville

(1822-1915)

 

Biographie

Né à Montréal, le 4 mai 1822, puis baptisé le 6, dans la paroisse Notre-Dame, sous le prénom de Charles-Eugène-Napoléon, fils de Pierre-Amable Boucher de Boucherville , seigneur, et de Marguerite-Émilie (Amélie) Sabrevois de Bleury.

Étudia au Petit Séminaire de Montréal de 1832 à 1840 et au Collège McGill, où il obtint un diplôme en médecine. Fit un stage d'études dans des cliniques à Paris.

Pratiqua la médecine dans la région de Montréal jusqu'en 1860, année où il abandonna l'exercice de sa profession. Fut capitaine dans le 1er bataillon de milice de Chambly.

Élu sans opposition député de Chambly en 1861; indépendant, puis bleu. Réélu en 1863; bleu. Son mandat prit fin avec l'avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867. Fit partie du cabinet Chauveau à titre de président du Conseil législatif du 15 juillet 1867 au 27 février 1873. Nommé conseiller législatif de la division de Montarville le 15 juillet 1867, prêta serment et prit son fauteuil le 27 décembre.

Fut premier ministre et président du Conseil exécutif du 22 septembre 1874 jusqu'au renvoi d'office de son cabinet par le lieutenant-gouverneur Luc Letellier de Saint-Just, le 8 mars 1878. Fut également secrétaire et registraire jusqu'au 25 janvier 1876 et ministre de l'Instruction publique jusqu'au 1er février 1876, ainsi que commissaire de l'Agriculture et des Travaux publics du 25 janvier 1876 au 8 mars 1878. De nouveau premier ministre et président du Conseil exécutif du 21 décembre 1891 jusqu'à sa démission, le 13 décembre 1892. Détint aussi le portefeuille de trésorier intérimaire à partir du 12 novembre 1892. Sénateur de la division de Montarville à compter du 12 février 1879. Appuya le Parti conservateur.

Fait compagnon de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-George en mai 1894, puis chevalier (sir) en juin 1914.

Décédé en fonction à Montréal, le 10 septembre 1915, à l'âge de 93 ans et 4 mois. Inhumé dans la crypte de l'église Sainte-Famille, à Boucherville, le 14 septembre 1915.

Avait épousé dans la paroisse Notre-Dame, à Montréal, le 4 septembre 1861, Susan Elizabeth Morrogh, fille de Robert Lester Morrogh, protonotaire, et de Catherine Margaret Mackenzie, et petite-fille de Roderick Mackenzie; puis, dans la paroisse Sainte-Anne, à Varennes, le 26 septembre 1866, Marie-Céleste-Esther Lussier, fille du seigneur Félix Lussier et d'Angélique Deschamps.

Petit-fils de René-Amable Boucher-de-Boucherville. Neveu de Louis-René Chaussegros de Léry et de Clément-Charles Sabrevois De Bleury. Oncle de Tancrède Boucher De Grosbois.

Date de mise à jour de la biographie : Janvier 2012

Archives