Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Travaux des commissions > Journal des débats de la Commission de la culture

Recherche avancée dans la section Travaux parlementaires

La date de début doit précéder la date de fin.

Liens Ignorer la navigationJournal des débats de la Commission de la culture

Version finale

37e législature, 1re session
(4 juin 2003 au 10 mars 2006)

Le jeudi 21 octobre 2004 - Vol. 38 N° 37

Élection du président et du vice-président


Élection du président


Aller directement au contenu du Journal des débats

Table des matières

Élection du président, M. Bernard Brodeur

Intervenants

 

M. Michel Bissonnet, président de l'Assemblée

M. Bernard Brodeur, président de la commission

M. Pierre Moreau

Journal des débats

(Douze heures une minute)

Le Président (M. Bissonnet): Il y a quorum, donc je déclare ouverte la Commission de la culture.

Des voix: ...

Le Président (M. Bissonnet): S'il vous plaît! Alors, le mandat de cette séance, c'est de procéder, conformément à l'article 134 du règlement, à l'élection du président de la commission à la suite de la démission de M. le député de Viau.

Conformément à l'article 127 du règlement, la Commission de l'Assemblée nationale a décidé, au début de la présente législature, que la présidence de cette commission revenait à un membre du groupe parlementaire formant le gouvernement. Selon l'article 135 du règlement, le président de chaque commission est élu à la majorité des membres de chaque groupe parlementaire.

Élection du président, M. Bernard Brodeur

Je suis prêt à recevoir des propositions pour le poste de président. M. le député de Marguerite-D'Youville.

M. Moreau: Merci, M. le Président. J'ai une proposition à faire effectivement, mais, avant de la faire, vous me permettrez certainement de me faire le porte-parole de mes collègues de la Commission de la culture pour féliciter et saluer le député de Viau, et le remercier de l'excellence du travail qu'il a fait, et vous dire qu'il a non seulement été à la hauteur de sa charge à titre de président de la commission, mais qu'il a su conduire nos travaux avec toute la sagesse qu'on lui connaît et avec toute la célérité qu'on lui connaît. Et d'ailleurs la Commission de la culture est fière d'avoir déjà produit un rapport au début de nos travaux et des travaux qui avaient été amorcés et présidés par le député de Viau, notamment en ce qui a trait à la question de la Commission d'accès à l'information.

Et, conformément à notre règlement, M. le Président, je ferais la proposition pour que mon collègue le député de... Shefford...

M. Brodeur: C'est en Montérégie, pourtant.

M. Moreau: ... ? c'est en Montérégie, oui, mais j'ai de la difficulté avec les comtés encore, vu ma courte vie politique ? alors, pour que mon collègue le député de Shefford, qui est un parlementaire chevronné, puisse dorénavant conduire les travaux de notre commission à titre de président.

Le Président (M. Bissonnet): Alors, cette proposition est déposée. Est-ce qu'il y a d'autres propositions? Il n'y a pas d'autre proposition. Est-ce que de la part du groupe parlementaire formant le gouvernement cette proposition est adoptée?

Des voix: Adopté.

Le Président (M. Bissonnet): Adopté. Est-ce que de la part du groupe parlementaire formant l'opposition officielle cette proposition est adoptée?

Des voix: Adopté.

Le Président (M. Bissonnet): Adopté. Donc, je déclare élu le député de Shefford comme président de la Commission de la culture et je lui souhaite un bon terme. Et, s'il veut prendre ma place pour s'adresser à ses membres... M. le député de Shefford. Une bonne main d'applaudissements pour le député de Shefford.

Le Président (M. Brodeur): Compte tenu de l'heure...

Des voix: Ha, ha, ha!

Le Président (M. Brodeur): De toute façon, on aura l'occasion de se rencontrer bientôt. J'imagine qu'il y a de la législation à l'automne. Et, compte tenu de l'heure, on va ajourner nos travaux.

(Fin de la séance à 12 h 3)