Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Travaux des commissions > Journal des débats de la Commission des institutions

Recherche avancée dans la section Travaux parlementaires

La date de début doit précéder la date de fin.

Liens Ignorer la navigationJournal des débats de la Commission des institutions

Version finale

41e législature, 1re session
(20 mai 2014 au 23 août 2018)

Le mardi 1 novembre 2016 - Vol. 44 N° 149

Élection à la vice-présidence


Aller directement au contenu du Journal des débats

Table des matières

Élection du vice-président, M. Stéphane Bergeron

Intervenants

M. Guy Ouellette, président

M. Nicolas Marceau

M. Stéphane Bergeron

Note de l'éditeur : La commission a aussi siégé en après-midi pour tenir des consultations particulières sur le projet de loi n° 62, Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l'État et visant notamment à encadrer les demandes d'accommodements religieux dans certains organismes. Le compte rendu en est publié dans un fascicule distinct.

Journal des débats

(Dix-huit heures une minute)

Le Président (M. Ouellette) : Nous reprenons nos travaux. À l'ordre, s'il vous plaît! Ayant constaté le quorum, je déclare la séance de la Commission des institutions ouverte.

La commission est réunie afin de procéder à l'élection à la vice-présidence de la commission. Je vous rappelle que, conformément à l'article 127 du règlement, la Commission de l'Assemblée nationale a décidé que la vice-présidence de la Commission des institutions revenait à un membre du groupe parlementaire formant l'opposition. Selon l'article 135 du règlement, le vice-président de chaque commission est élu à la majorité des membres de chaque groupe parlementaire.

Avant de recevoir les propositions pour le poste de vice-président ou de vice-présidente d'assemblée, je veux remercier la députée de Taschereau pour avoir occupé le poste de vice-présidente de la Commission des institutions depuis déjà plusieurs mois. Je pense qu'elle a facilité de beaucoup le travail du président. Je suis prêt à recevoir les propositions...

Une voix : ...

Le Président (M. Ouellette) : Pardon?

Une voix : ...

Le Président (M. Ouellette) : Ah oui! On peut applaudir, oui.

Élection du vice-président, M. Stéphane Bergeron

Je suis prêt à recevoir les propositions pour le poste de vice-président ou de vice-présidente et je reconnais M. le député de Rousseau.

M. Marceau : Oui, M. le Président. J'aimerais faire la suggestion que ce soit mon collègue de Verchères qui devienne notre vice-président. Je fais la proposition, donc.

Le Président (M. Ouellette) : Vous faites la proposition, mais je dois effectivement valider auprès du député de Verchères s'il est d'accord avec la proposition de son collègue.

M. Bergeron : Écoutez, ce serait la première occasion que j'aurais de travailler à la Commission des institutions depuis 10 ans, ça serait un grand plaisir.

Le Président (M. Ouellette) : Donc, est-ce que, de la part du groupe parlementaire formant le gouvernement, cette proposition est adoptée?

Des voix : Adopté.

Le Président (M. Ouellette) : Donc, cette proposition est adoptée. Est-ce que, de la part du groupe parlementaire formant l'opposition officielle, cette proposition est adoptée?

Des voix : Adopté.

Le Président (M. Ouellette) : Et est-ce que, de la part du deuxième groupe d'opposition, cette proposition est adoptée?

Des voix : Adopté.

Le Président (M. Ouellette) : Je déclare donc le député de Verchères élu vice-président de la Commission des institutions. Je le retrouve avec beaucoup de plaisir, ayant occupé cette fonction à la Commission de l'économie et du travail à la 39e législature. Donc, merci pour votre collaboration.

La commission, ayant accompli son mandat, ajourne ses travaux à demain, le mercredi 2 novembre 2016, après les affaires courantes, soit vers 11 h 30, où elle poursuivra les consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 62. Bonne soirée à tous.

(Fin de la séance à 18 h 4)

Document(s) associé(s) à la séance