Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

Assemblée nationale du Québec - Retour à l'accueil

L'utilisation du calendrier requiert que Javascript soit activé dans votre navigateur.
Pour plus de renseignements

Accueil > Travaux parlementaires > Travaux des commissions > Journal des débats de la Commission des relations avec les citoyens

Recherche avancée dans la section Travaux parlementaires

La date de début doit précéder la date de fin.

Liens Ignorer la navigationJournal des débats de la Commission des relations avec les citoyens

Version préliminaire

42e législature, 1re session
(début : 27 novembre 2018)

Cette version du Journal des débats est une version préliminaire : elle peut donc contenir des erreurs. La version finale du Journal est publiée dans un délai de 2 à 4 mois suivant la date de la séance de la commission.

Pour en savoir plus sur le Journal des débats et ses différentes versions

Le mercredi 6 février 2019 - Vol. 45 N° 2

Élection à la présidence


Aller directement au contenu du Journal des débats

Heures


 

Journal des débats

15 h (version non révisée)

(Quinze heures onze minutes)

Le Président (M. Paradis) : Ayant constaté le quorum, je déclare la séance de Commission des relations avec les citoyens ouverte.

La commission est réunie afin de procéder à l'élection à la présidence de la commission. Conformément à l'article 127 du règlement, la Commission de l'Assemblée nationale a décidé que la présidence de cette commission revenait à un député du groupe parlementaire formant le gouvernement. Sur l'article 135 du règlement, le président de chaque commission est élu à la majorité des membres de chaque groupe parlementaire.

Je vais maintenant recevoir les propositions pour la présidence de la commission.

M. Poulin : Merci beaucoup, M. le Président. Je propose, avec une grande joie, que la députée de de Châteauguay soit élue présidente de la Commission des relations avec les citoyens.

Le Président (M. Paradis) : Est-ce que, de la part du groupe parlementaire formant le gouvernement, cette proposition est adoptée?

Des voix : Adopté.

Le Président (M. Paradis) : Est-ce que, de la part de l'opposition officielle, cette proposition est adoptée?

Mme Sauvé : Adopté.

Le Président (M. Paradis) : Est-ce que, de la part du deuxième groupe d'opposition, cette proposition est adoptée?

M. LeBel : Oui, oui.

Des voix : Ha, ha, ha!

M. LeBel : Oui, oui, elle est adoptée.

Le Président (M. Paradis) : Est-ce que de la part du troisième groupe d'opposition, cette proposition est adoptée?

Mme Dorion : Oui.

Le Président (M. Paradis) : Je déclare donc la députée de Châteauguay MarieChantal Chassé élue présidente de la Commission des relations avec les citoyens. Bravo!

La Présidente (Mme Chassé) : Est-ce que je peux me permettre de faire un mot, bien, plus qu'un, une couple de virgules avec des points aussi.

Vous savez, je suis très heureuse d'être ici, puis, pour moi, c'est vraiment une occasion en or. Comme j'ai fait la blague un peu ce matin, quand on nous demandait de nous présenter et que je vous ai demandé de lire les journaux et d'écouter les médias des trois derniers mois, j'ai vécu toute une aventure. Et les trois derniers mois, pour moi, c'est comme si j'avais eu l'occasion d'un cours intensif sur les fonctions critiques et politiques. Et je suis très, très contente d'avoir l'occasion de revenir à la base et de faire mes classes, parce que je suis une fille qui aime les débats de fond, qui aime aller au fond des choses, qui aime bien faire les choses pas à pas, et j'aime aussi beaucoup quand on met de côté la partisanerie pour nos citoyens. Et je sais que c'est le genre de forum qui favorise ça. Et je désire ardemment qu'on tienne ensemble des débats qui sont à la hauteur de ce qu'on aspire pour nos citoyens, nos enfants, nos parents, nos amis. Je nous invite à vraiment tenter de mettre de côté la partisanerie et d'être des modèles. Je nous souhaite des super beaux débats puis une société meilleure. Merci de votre confiance. Merci beaucoup.

Alors, je lève la séance, et la commission ayant accompli son mandat ajourne ses travaux sine die. Et voilà! Mais là je ne dis pas quand est-ce qu'on se rencontre, l'autre a dit ça tantôt.

Une voix : Non, parce qu'on n'a pas de mandat encore.

La Présidente (Mme Chassé) : On n'a rien encore. O.K., on n'a rien encore. Congé! Merci!

(Fin de la séance à 15 h 14)


 
 

Document(s) associé(s) à la séance